cullectivita
 

Fonctionnement de la Collectivité de Corse : processus de délibération

Funziunamentu di a Cullettività di Corsica : prucessu di deliberazione




Processus de délibération

Le processus de délibération se déroule sur la base de deux sessions ordinaires, de trois mois chacune, mais en réalité selon un rythme de séances mensuel.

L’ensemble des rapports soumis à l’Assemblée sont préalablement préparés et rédigés par les services administratifs de la CdC, en conformité avec les orientations données par le Président du Conseil exécutif ou le conseiller exécutif en charge du secteur, et après avoir été examinés selon un processus de validation au plan juridique, financier et de la tutelle, lorsqu’il s’agit d’un rapport émanant des agences et offices. Ils font l’objet d’un examen par le Conseil exécutif et sont transmis par le président du Conseil exécutif au président de l’Assemblée 12 jours au moins avant la session, avec le projet de délibération correspondant, le cas échéant.

Le président de l’Assemblée de Corse a également la possibilité de soumettre, de sa propre initiative, des rapports à l’examen de l’Assemblée, en respectant le délai de 12 jours avant le début de la session.

En application du code général des collectivités territoriales (art. L.4422-32), « l’ordre du jour de l’Assemblée comporte par priorité et dans l’ordre que le président du Conseil exécutif a fixé, les affaires désignées par celui-ci ». Le président de l’Assemblée envoie ensuite les rapports à l’ensemble des conseillers tout en les répartissant entre les commissions organiques pour instruction préalable. Le président du Conseil exécutif sollicite, sur certains de ces rapports, le Conseil économique, social, environnemental et culturel et adresse les avis du dit conseil au président de l’Assemblée de Corse. La Chambre des Territoires et l’Assemblea di a Giuventù pourront elles aussi être consultées.

Prucessu di deliberazione

U prucessu di deliberazione si svoglie nant’à u principiu di duie sessione urdinarie, di trè mesi ognuna, ma di fatti si face sicondu u ritimu di sessione misinche.

L’inseme di i raporti sottumessi à l’Assemblea sò appruntati capunanzu è scritti da i sirvizii amministrativi in cunfurmità cun l’urientazione date da u Presidente di u Cunsigliu esecutivu o u Cunsigliere esecutivu in carica di u settore è dopu valutati à livellu finanziariu è ghjuridicu (è da a tutella s’ellu si tratta di un raportu di l’Agenze o Ufiizii) sicondu un prucessu pricisu, venenu studiati da u Cunsigliu esecutivu po trasmessi dopu da u so Presidente à u Presidente di l’Assemblea, almenu 12 ghjorni nanzu à a sessione, cù u prugettu di deliberazione currispundente s’ella accorre.
U Presidente di l’Assemblea di Corsica hà dinù a pussibilità di sottumette i so proprii raporti à l’esame di l’Assemblea, rispettendu u cumportu di 12 ghjorni nanzu à u principiu di a sessione
In appiigazione di u Codice ginarale di e cullittività tarrituriale (articulu L 4422-32) l’ordine di u ghjornu cumporta in priurità è in l’ordine chì u Presidente di di u Cunsigliu esecutivu hà fissatu, i cartulari chì ellu hà indittatu. U Presidente di l’Assemblea manda i raporti à tutti i cunsiglieri sparghjenduli attempu trà e cummissione urganiche pè istruzzione preliminare.
U Presidente di u Cunsigliu esecutivu cunsulta nantu à un certu tantu di raporti u Cunsigliu ecunomicu, suciale, ambiintale è manda i so avvisi à u Presidente di l’Assemblea di Corsica. A Camera di i Territorii è l’Assemblea di a Giuventù pudaranu, elle dinù, esse cunsultate.