a Cultura

Storia è storie : Regards sur l’Histoire, Journées historiographiques corses organisées par la Collectivité de Corse - Direction de la Culture

28,29 è 30 di ghjunghju - Cunventu San'Francescu - Santa Lucia di Tallà



Storia è storie : Regards sur l’Histoire
Journées historiographiques corses organisées la Collectivité de Corse - Direction de la Culture
28,29 è 30 di ghjunghju
Cunventu San'Francescu - Santa Lucia di Tallà 

L'historiographie est l'étude de la façon d'écrire l'histoire. Elle traite de l'évolution de l'objet, des sources et des méthodes de l'historien.
Nicolas Offenstadt, dans l’introduction de son ouvrage dans la collection Que sais-je ?, précise « L’historiographie, qui s’est longtemps consacrée à l’histoire des idées sur l’histoire, à l’analyse des œuvres des historiens, est désormais plus attentive à situer les discours et les pratiques des historiens dans leurs sociétés, à rattacher leurs écrits à des contextes, à des luttes académiques, à des enjeux politiques, à des mondes sociaux »
L’Histoire de la Corse est encore en train de s’écrire. De nouvelles sources, de nouvelles façons d’aborder les sujets, de nouvelles batailles idéologiques. Chaque année, des historiens, des chercheurs, des romanciers, des journalistes, des essayistes, sont invités à participer à des rencontres pour une réflexion collective sur « l’histoire de l’histoire de la Corse », et au-delà, sur de grands concepts historiques, sur des genres de l’Histoire, ainsi que sur des sujets d’actualité. Tous sont conviés à s’exprimer et présenter leurs publications sous la forme de tables rondes accessibles à tous les publics.
Cette année, ces journées historiographiques corses, nouvellement intitulées Storià e storie, changent quelque peu de visage : elles auront lieu dans la nouvelle médiathèque de Santa Lucia di Tallà, nichée à l’intérieur du couvent Saint François dont la rénovation, réalisée par la Collectivité de Corse, et signée de l’architecte Amelia Tavella, vient d’être achevée. 
Les tables rondes se tiendront dans un des hauts Lieux du patrimoine insulaire : le couvent Saint François est un édifice construit au XVIème siècle, il a été fondé par une des figures majeures du haut moyen âge, le comte Rinucciu Della Rocca, assassiné par les gênois le 11 avril 1511. L’édifice a été classé monument historique en 1980. La Collectivité de Corse (ex-conseil département 2A) a initié en 2016 sa réhabilitation en médiathèque territoriale, pour un coût total de 2,5 millions d’euros. Ce chantier fait suite à la cession, de la commune de Santa Lucia di Tallà à la Collectivité de Corse, du foncier et des bâtiments par bail emphytéotique trentenaire.
Aussi ces trois jours de rencontres s’ouvriront-ils par une visite patrimoniale du couvent, de l’Eglise attenante et de l’Eglise paroissiale. Chaque soir, à la suite des tables rondes, un concert sera donné dans le patio du couvent.

L’équipe de programmation des tables rondes :
Françoise Ducret, Patrice Gueniffey, Erik Miceli, Charles-Eloi Vial.

La programmation musicale a été assurée par Lionel Giacomini.

L’édito de PATRICE GUENIFFEY :

« Storia è Storie : de l’Histoire, avec une majuscule, aux « histoires » avec une minuscule ?
On a longtemps opposé l’Histoire, la grande, la vraie, à la petite histoire, celle des individus notamment, comme si la « grande histoire » déroulait son cours majestueux indépendamment du tourbillon de la « petite histoire ».
C’est qu’on prêtait à la « grande histoire », celle des empires et des nations, une existence indépendante de la volonté, des sentiments et des passions de ceux qui en sont parfois les acteurs, souvent les victimes. Ainsi l’histoire réputée grande se voulait-elle une sorte de science, tandis que l’histoire des individus, l’histoire écrite au ras du sol, se voyait-elle rejetée du côté de la littérature.
C’est que l’on croyait, comme disait Hegel, que « l’histoire marche », inexorable, indifférente aux motifs et au sort des hommes qui la font.
Il n’existe pas de « grande » et de « petite » histoire, seulement des changements de perspective et de regard sur l’infinie complexité des affaires humaines.
Les esprits chagrins diront qu’il s’agit toujours, biographie ou histoire d’un empire, de « l’histoire d’un fou, racontée par un idiot, et qui ne signifie rien ». Les optimistes diront qu’après tout, la « grande » histoire résulte de milliers et milliers d’initiatives, de calculs, d’intérêts et de sentiments qui lui donnent, à défaut d’un sens, chair et consistance, et qu’on ne peut désincarner l’histoire sans renoncer à la comprendre.
Les Journées Historiographiques Corses proposent cette année, au travers de tables rondes et d’entretiens avec des auteurs, de voyager dans le temps, mais aussi dans l’espace, de l’infiniment singulier des itinéraires individuels à l’infiniment grand des empires, sans oublier la Corse dont le patrimoine sera au cœur de la 4e édition de ces rencontres, à Santa Lucia de Tallano. »

Découvrez le programme détaillé en téléchargement ou en cliquant sur le lien ↓
Programme Storia è storie : Regards sur l’Histoire
 

Contacts

Médiathèque de Castagniccia Mare è Monti
Ancienne usine à tanin I Fulelli
20213 A Penta di Casinca
Tél : 04 95 59 50 17  ou 04 95 59 50 19
Mail : mediatheque.folelli@gmail.com
Page Facebook : https://www.facebook.com/mediathequeCastagnicciaMareMonti


 

           


L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30


Nous suivre





remplissez le formulaire pour intégrer l’annuaire culture de la Cullettivita di Corsica



Animations des Médiathèques Territoriales



À VENIR





Nous contacter

Collectivité de Corse / Cullettività di Corsica
Direction de la culture / Direzzione di a Cultura
Villa Ker Maria - 20200 Ville Di Pietrabugno
Tél: 04.20.03.97.07 / Fax: 04.95.11.00.54

contact-sic@ct-corse.fr