Publié le Vendredi 8 Juillet 2022


Chi fà senza u Baccu ?



Si vous faites partie des candidats recalés au bac? posez-vous les bonnes questions afin de choisir entre les différentes options qui s’offrent à vous. Cette fiche, vous propose les différentes possibilités d’orientation en région Corse.
 
 

Sommaire


Repasser le bac

Redoubler la Terminale
Les élèves du public et du privé sous contrat qui échouent à leurs examens peuvent à se réinscrire l’année suivante dans l’établissement où ils étaient scolarisés. Cela n’est autorisé qu’une seule fois et uniquement l’année suivant le 1er échec.

Depuis la rentrée 2021, vous pouvez conserver vos notes égales ou supérieures à 10/20 obtenues aux épreuves anticipées de français ou aux épreuves terminales (philosophie et grand oral) pendant 5 ans. Si vous repassez le bac l’année suivant votre échec, vous conservez également vos notes de contrôle continu de 1re mais pas celles de terminale (vos notes prises en compte seront donc celles de votre 2e année de terminale).

Changer de lycée
Pour changer de lycée, vous devrez adresser une demande au rectorat de Corse, qui vous proposera une affectation en fonction des places disponibles, mais aussi en fonction de votre livret scolaire.
 

Se présenter en candidat libre
Vous n’avez pas eu votre bac, mais vous ne souhaitez pas rester au lycée ? Vous n’avez pas trouvé de place dans un lycée ? Vous pouvez vous inscrire en candidat libre.

Les inscriptions ont généralement lieu entre les mois d’octobre et novembre. Elles se font auprès du rectorat de votre académie, soit par Internet, soit au guichet du rectorat.
Un conseil : commencez vos démarches dès les mois de septembre ou octobre pour ne pas laisser passer la date limite d’inscription !

Bénéfice des notes
Si vous repassez votre bac dans les cinq années suivant votre échec, vous pouvez conserver vos notes supérieures à 10. Il faut obligatoirement en faire la demande spécifique au moment de l’inscription.

Notes de contrôle continu (qui compte pour 40 % de la note finale), les candidats qui suivent leurs cours par correspondance via le Cned ou ceux qui passent le bac en candidat libre sont convoqués à des épreuves ponctuelles pour chaque enseignement faisant l’objet du contrôle continu. La moyenne de ces notes constituera la note du contrôle continu.

Se préparer :
Le CNED  (Centre national d’enseignement à distance) propose une préparation par correspondance. L’inscription au CNED ne dispense pas de s’inscrire à l’examen.
 
 
Opter pour un bac pro ou un CAP
Après un échec au bac général ou technologique, il est possible de préparer un bac professionnel. Vos acquis scolaires déterminent les éventuelles dispenses d’épreuves du diplôme visé, ainsi que la durée de la formation.
Vous pouvez aussi opter pour un CAP (capa pour les filières agricoles). Selon votre niveau, vous pourrez être dispensé de certaines matières générales du CAP. Certains CAP pourront même se préparer en 1 an. S’il est primordial pour vous de sortir du système scolaire, vous pouvez préparer ces filières en contrat d’apprentissage.

Etudier sans le bac

La fac sans le bac

L’Université de Corse propose une formation au DAEU (diplôme d’accès aux études universitaires) Option A (littéraire) et Option B (scientifique). Pour le préparer, en un an, il faut avoir au moins 24 ans ou ( 20 ans et de 2 ans d’activité professionnelle ou maternité, ou inscription au chômage). Il vous faudra donc attendre deux ou quatre ans après votre échec au bac pour s’y inscrire. 

Lieux de formation : Aiacciu, Bastia, Corti, Portivechju
Tél. : 04 95 45 06 04 
Courriel : genovesi@univ-corse.fr
En savoir plus
 

Le CNED propose de son côté une préparation à distance au DAEU A et DAEU B

 

Capacité en droit 

La capacité en droit, donne aux non-bacheliers la possibilité de s'inscrire dans l'enseignement supérieur. C'est un diplôme d'État qui permet d'obtenir un niveau équivalent à celui du baccalauréat. Il faut être âgé de 17 ans accomplis au 1er septembre de l’année de la 1ère inscription.

 

Attention : formalités d’inscription (du 1er juillet au 30 septembre) aucune inscription ne sera possible après cette date. Cette formation en deux ans se prépare à l'université, souvent en cours du soir. 

Le Cned assure aussi une préparation. Chaque année est sanctionnée par examen avec épreuves écrites et orales.

Au programme : droit civil, droit commercial, droit administratif, droit constitutionnel, procédure civile et voie d'exécution, droit pénal et procédure pénale, économie politique, droit privé notarial, droit social, droit fiscal, informatique, anglais.

Les titulaires de la capacité en droit peuvent poursuivre leurs études à l'université en 1ère année de licence de droit (possibilité d'entrer en 2e année de licence selon les résultats à l'examen de la capacité), en 1ère année de DUT Carrières juridiques ou du BTS Notariat et de passer les concours de la fonction publique.

Lieux de formation : Aiacciu, Bastia, Corti                                                                                                          
En savoir plus
 Site internet
Université de Corse 04.95.45.00.13 ou 04.95.45.00.16
Il existe également des possibilités de préparation à distance, notamment par le CNED.

 


Autres formations possibles

Le site corsica orientazione informe et recense toutes les formations disponibles en Corse, notamment les formations votées tous les ans par la Collectivité de Corse.

Diplômes des C.C.I.

Les C.C.I. (chambres de commerce et d’industrie) proposent de nombreuses formations professionnelles à tous les niveaux.

En savoir plus :
www.2a.cci.fr
www.ccihc.fr

 Titres professionnels 

Les titres professionnels sont des formations qualifiantes inscrits au RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles). Ce sont des diplômes professionnels reconnus par le ministère chargé de l’Emploi, par les employeurs et par les branches professionnelles.

 En savoir plus :

www.cnamcorse.fr
www.corse.afpa.fr

 

 Certificat de Qualification Professionnelle

Sans le bac, vous pouvez aussi préparer un CQP (certificat de qualification professionnelle). Ce diplôme conçu par les branches professionnelles permet d’entrer directement sur le marché du travail. Il n’est pas reconnu par le ministère de l’Éducation nationale, mais est très apprécié des employeurs. Vous pouvez le préparer sans le bac dans les CFA ou dans les écoles de la branche professionnelle qui vous intéresse.


 


Travailler

la fiche « Trouver un Job » du service information jeunesse de la collectivité de Corse soit dans les locaux du service information jeunesse de la Collectivité de Corse et du Réseau Information Jeunesse. Cette fiche vous informe sur vos droits, sur comment organiser votre recherche, quels sont les secteurs qui recrutent, comment travailler à l’étranger, etc.

 
Organiser sa recherche

Première étape dans la recherche d’emploi : s’inscrire à Pôle emploi, même si vous n’êtes pas susceptible de bénéficier d’allocations.
Avec ou sans le bac, il est rare de trouver un emploi dès la sortie du lycée. C’est pourquoi l’État a mis en place un certain nombre d’actions pour faciliter l’insertion professionnelle des jeunes de 16 à 25 ans. Pôle emploi permet de faire connaître les formations accessibles aux demandeurs d’emploi.
 
Se faire aider par une mission locale

Les conseillers des Missions locales vous aident à trouver un emploi ou une formation. Ils vous fournissent une aide personnalisée et vous accompagnent tout au long de votre recherche. Ils peuvent aussi vous apporter des réponses aux problèmes de logement ou de santé.

La garantie jeunes est une aide destinée aux jeunes ayant entre 16 et 25 ans qui se trouvent en situation précaire, et notamment à ceux qui ne trouvent pas de travail après avoir terminé leurs études.

Deux missions principales pour les bénéficiaires :

  • Les accompagner via les missions locales en vue de leur permettre d'acquérir des  expériences professionnelles ou de formation ou de consolider leur projet professionnel (stages, ateliers, missions d'intérim, visites de sites...) 
  • Leur assurer une garantie de ressources:                                                                                                        

En savoir plus


Passer un concours administratif

Certains concours de catégorie C, sont ouverts sans condition de diplôme ou avec le diplôme national du brevet (DNB).
Le calendrier des concours est disponible sur les sites de la fonction publique ou du CNFPT pour les collectivités territoriales.

En savoir plus :

  • Le site du centre de la fonction publique territoriale 
  • Le site du centre de gestion 

À consulter également : les panneaux d’affichage des mairies, des administrations (postes, impôts, gendarmerie, police nationale…) et des organismes publics (hôpitaux, C.F.C.…). Le dispositif Pacte (Parcours d’accès aux carrières de la fonction publique d’État, hospitalière et territoriale) permet de décrocher un poste de catégorie C dans les 3 fonctions publiques sans passer de concours. Le Pacte est un contrat d’une durée de 12 à 24 mois intégrant une formation en alternance en vue d’acquérir une qualification en lien avec l’emploi exercé.


Les secteurs qui recrutent les non-bacheliers

Les non-bacheliers peuvent être recrutés dans toutes les armées (garçons et filles de 18 à 25 ans). Comme volontaires, ils signent un contrat d’un an renouvelable 4 fois.

  • Dans l’armée de terre : Contrat d’engagé volontaire E.V.A.T. de 3, 5, 8 ou 10 ans, renouvelable jusqu’à 27 ans de service
  • Dans l’armée de l’air : Possibilité de s’engager comme militaire technicien de l’air. Contrat initial de 4 ans (5 pour les pompiers)
  • Dans la marine : Possibilité de s’engager comme matelot de la flotte (contrat de 4 à 9 ans)  Pour les 16-17 ans. Ecole des mousses (Brest)
  • Dans la gendarmerie nationale : Possibilité de s’engager comme gendarme adjoint volontaire Contrat de 2 ans, suivi éventuellement d’un contrat de 3 ans

Centres d’informations et de recrutement des forces armées :

Armée de terre
Tél. : 04 95 32 20 48 (Bastia)
Tél. : 04 20 00 70 88 (Aiacciu)

Armée de l’air
Tél. : 04 95 56 84 74 (Sulenzara)

Service du recrutement de la marine
Tél. : 06 72 28 15 29 (Bastia)
Tél. : 04 20 00 70 86 (Aiacciu)


Que faire en attendant ?

Développer ses connaissances
 
Vous avez du temps ? Profitez-en pour booster votre CV : améliorez vos langues, initiez-vous à de nouveaux logiciels, passez votre permis de conduire ou votre Bafa (brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur), lancez-vous dans l’apprentissage d’une activité artistique… Consultez le « Guide des Sports et Loisirs » et les fiches régionales « Apprendre le Corse », « Apprendre une langue vivante », « Se former à l’informatique et au numérique ».
 
Partir à l’étranger

Jeune fille au pair, job de serveur, Corps Européen de Solidarité (CES) … Une expérience de 1 an est un atout important pour reprendre des études ou convaincre un recruteur. Pour plus d’informations, rendez-vous dans les locaux du service information jeunesse de la Collectivité de Corse
 
Se rendre utile

Pour aider une association humanitaire, une association de préservation du patrimoine, un projet non lucratif, devenez bénévole ou optez pour le volontariat.
N'hésitez pas à vous rapprocher du Service Information Jeunesse de la Collectivité de Corse.

 
Effectuer son service civique

Consulter le site service-civique.gouv.fr 
 


Sites de référence