Infurmazione Ghjuventù



Publié le Mercredi 6 Octobre 2021


Cyberharcèlement



Selon un sondage de l’ I.F.O.P., 22 % des 18-24 ans déclarent avoir été victimes de cyberharcèlement et 27 % avoir été la cible de propos grossiers ou d’insultes sur Internet. Pour se protéger, des précautions peuvent être prises. Il existe divers organismes à contacter en cas d’agression en ligne.

Harcèlement en ligne
 
Le harcèlement en ligne est la répétition de propos et de comportements ayant pour but ou effet une dégradation des conditions de vie de la victime et s’effectue via Internet sur différents supports. Les propos peuvent être des commentaires d’internautes, des vidéos, des montages d’images, des messages sur des forums. Il peut s’agir de propos caractère haineux, obscène, sexuel…Le harcèlement en ligne est puni, que les échanges soient publics (sur un forum) ou privés (entre proches sur les réseaux sociaux). La loi punit plus spécifiquement les menaces de mort, de viol ou les incitations au suicide. Les auteurs de ces délits encourent des amendes et des peines de prison. En cas de diffamation publique, l’auteur du délit encourt une amende de 12 000 €. S’il est responsable d’usurpation d’identité, il risque 15 000 € d’amende et un an de prison. En cas de harcèlement impliquant le droit à l’image, il encourt 45 000 € d’amende et un an de prison.

Se protéger
 
Pour limiter les risques de vous faire harceler sur Internet, veillez à gérer vos paramètres de confidentialité au niveau le plus restrictif et à limiter les informations personnelles sur votre profil ainsi que l’accès à vos photos. Méfiez-vous des demandes de contacts de personnes que vous ne connaissez pas. Vous pouvez aussi choisir un pseudo pour ne pas indiquer votre identité réelle sur un réseau social qui n’est pas d’ordre professionnel.

Se défendre
 
Si une personne est malveillante, bloquez-la. Signalez aux administrateurs des réseaux sociaux les propos haineux, obscènes ou menaçants. Faites des copies d’écran, gardez les messages SMS, conservez toutes les preuves nécessaires à d’éventuelles poursuites.
 
Ne restez pas seul, parlez-en à vos amis, proches, à l’infirmière, à la conseillère d’orientation psychologue de votre établissement.
 
Vous pouvez aussi appeler
Net écoute au : 0 800 200 000,
Le Fil santé jeunes au : 0800 235 236
Ou le numéro national d’aide aux victimes : 08 842 846 37
Vous pouvez par ailleurs signaler les contenus illicites auprès de la police ou de la gendarmerie et déposer une plainte.
 
Droit à l'effacement
 
Si vous avez été victime de harcèlement ou d’agression en ligne, vous pouvez demander au propriétaire du site ou du réseau social de supprimer le contenu mis en cause. Le délai d’effacement de ces données ne peut pas dépasser trois mois (excepté si le responsable du site vous demande une prolongation en vous expliquant ses raisons). Vous pouvez par ailleurs faire une demande de déréférencement auprès des moteurs de recherche si le contenu malveillant apparaît lorsque sont indiqués vos nom et prénom.
 
Si vos demandes restent sans réponse ou sont insatisfaites,
N’hésitez pas à faire un recours auprès de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil).
www.cnil.fr

 Une loi contre la haine sur internet
 
Promulguée le 20 juin 2020, la loi visant à lutter contre les contenus haineux sur Internet a pour but d’analyser et de suivre le cyberharcèlement et les agressions en ligne. Elle crée un observatoire de la haine en ligne rattaché au Conseil supérieur de l’audiovisuel (C.S.A.).



Vous pouvez également vous rapprocher de nos acteurs de préventions cités ci-dessous :


Association Familiale du Fium'Altu / Espace Public Numérique, Point Information Jeunesse
Allée E Fureste
04 95 36 89 28 / 06 86 13 33 56
20213 Fulelli
asso.fiumaltu@laposte.net
www.fiumaltu.info


Association Familiale A Casinca / Espace Public Numérique
Bâtiment E 16 Cité Erilia 
20215 U Vescuvatu
04.95.36.44.56
julien.pamvesco@gmail.com

 

Association A Leia (Lien Ecoute Initiative et Accompagnement)
Bâtiment R1 - LOGIREM      
Paese Novu
Route Royale  
20600 Bastia
04 95 30 77 05 / 06 23 06 45 80
asso.leia@orange.fr
www.associationleia.fr
Grand Bastia, Balagna (Comcom l’Isula, Calvi) Plaine Orientale (Lucciana-Cervioni)
Accueil sur site et Antennes Balagna, l’Isula et Plaine, Fulelli
 

Mairie de Bastia – Maison des Quartiers Sud / Espace Public Numérique
Maison des Quartiers Sud  
Rue Saint Exupéry  
20200 Bastia
04 95 55 09 13
jpgaspard@bastia.corsica
Politique de la ville / Quartiers Sud de Bastia
Accueil sur site
 

Maison des adolescents
Forum du Fango  
1, Rue Juge Falcone 
20200 Bastia
04 95 11 04 40 / 06 71 05 14 11
mda.haute-corse@ch-bastia.fr
www.maisondesadolescentshautecorse.corsica
 

Maison des adolescents de Purtivechju
Les 4 portes
20137 Purtivechju
04 95 72 17 07
la-maison-des-adolescents@orange.fr
Facebook "la maison des adolescents - Purtivechju" Instagram "maisondesadospovo"
 

Pour les aides juridiques, soutien psychologique et accompagnement social :
 
Corsavem Bastia
10, bis rue Émile Sari         
20200 Bastia
04 95 34 04 85 
corsavem@orange.fr
 Bureau d'Aide aux Victimes 04 95 55 32 03


Corsavem Aiacciu
7, bis rue Colonel Colonna d'Ornano
04 95 10 27 06
20000 Aiacciu
benedicte_simon@corsavem.com
Bureau d'Aide aux Victimes 04 95 23 62 97