Le Patrimoine de Corse

Inauguration du Centre de Conservation et de Restauration du Patrimoine Mobilier de Corse

Ce mardi 12 février est inauguré à Calvi, dans l'ancien fort militaire Charlet, le Centre de conservation et de restauration du patrimoine mobilier de Corse (CCRPMC) et son exposition « Du Fort au Centre, l'histoire d'un lieu »



L'inauguration du Centre de Conservation du Patrimoine Mobilier de Corse (CCRPMC) est un événement pour la Collectivité de Corse qui dispose désormais d'un outil majeur pour le développement d'une politique patrimoniale ambitieuse. Avec cet établissement, la Corse possède une structure exemplaire, à la fois moderne et performante, qui permettra de renforcer le lien avec les communes, les associations et tous les acteurs qui œuvrent pour la sauvegarde du patrimoine de notre île.
Les communes pourront s'adresser au CCRPMC pour obtenir une assistance dans la gestion de leur patrimoine mobilier, afin de réaliser un diagnostic environnemental, un constat d'état des œuvres, une mission de conservation préventive, mais aussi des conseils scientifiques et administratifs pour monter des dossiers de subventionnement des opérations de conservation et de restauration.

Pour réaliser ces différents missions, le centre possède des réserves assurant un environnement stable pour la conservation des objets. il offre également une mise à disposition d'ateliers de restauration équipés pour les professionnels, dans les domaines suivants : peinture, sculpture et mobilier, textile, vernissage et de microsablage.
Un service médiation complète le dispositif. Il propose un parcours de visite attractif pour sensibiliser le public à la sauvegarde du patrimoine mobilier. Des ateliers pédagogiques destinés aux scolaires seront également développés autour des techniques artistiques et de la sensibilisation à la conservation - restauration. Enfin, un espace d'exposition temporaire et une salle de conférences complètent le dispositif pour la présentation des recherches et des réalisations en histoire de l'art, conservation-restauration, archéologie, etc.

Cette inauguration est l'occasion de présenter le site dans une exposition temporaire qui retrace les étapes de la construction des forts de Mozello (Maillebois) et de A Torretta (Charlet). Les évolutions architecturales racontent l'histoire de la Corse, avec par exemple le siège de Calvi en 1555, opposant les génois à l'alliance franco-turque. Après 1768, le royaume de France entame un projet d'agrandissement et de renforcement des bâtiments militaires. Mais le 19 juillet 1794, l'attaque Anglo-Corse entraîne la destruction d'une partie du fort Mozello. Et sous la monarchie de Juillet, la reconstruction du fort est complétée par celui de Torretta. Mais la fonction défensive de ces édifices devient rapidement obsolète avec l'évolution de l'artillerie.

Commence alors une nouvelle affectation avec la période dite carcérale des forts. Des prisonniers algériens, aux résistants au régime de Vichy jusqu'aux révolutionnaires Malgaches, ces hommes marquent l'histoire du lieu durant le XXème sicle. Puis c'est la Marine qui occupera le fort Charlet, connu pour son quartier disciplinaire d'une extrême violence.

Après l'abandon des bâtiments par l'armée, c'est en juillet 2006 que la Collectivité territoriale de Corse fait l'acquisition des forts, l'année suivante est lancé le concours de maîtrise d'œuvre sur le fort Charlet remporté par les architectes Fontenas et Latapy avec comme architecte d'opération Vincent Delmas. Le chantier débute en 2012 et s'achève en 2014. Les travaux de restauration du bâtiment et la construction neuve offrent une structure de 2300m2 située à l'intérieur de l'enceinte fortifiée et comprenant à part équivalente une partie médiation et un pôle technique.

Depuis 2016, nous avons recruté une équipe, réalisé les aménagements extérieurs, équipé les ateliers de restauration et de médiation et rédigé un programme scientifique et culturel. Ainsi en ce mois de février 2019, nous inaugurons un outil remarquable et vous pourrez découvrir ces bâtiments qui proposent une architecture intégrée et moderne, admirer une belle exposition sur l'histoire du fort, visiter les ateliers déjà en activité avec la restauration d'œuvres majeures, comme les tableaux de la collection Fesch de la ville de Corte, la fameuse statue de la Madunuccia de la cathédrale d'Ajaccio ou encore les toiles du château de la Punta.
 
Pierre-Jean Campocasso,
Directeur du patrimoine de la Collectivité de Corse


 

Plan du Fort - CdC
Plan du Fort - CdC

gal-
  • gal-
  • gal-10223972
  • gal-10224045
  • gal-102240651
  • madonuccia - calvi 2019

 

______________________

Voici quelques exemples du travail effectué au centre, notamment une séance de constats d'état ainsi que des détails d'œuvres conservées dans les réserves du CCRPMC :
 
détail d'une oeuvre conservée dans  réserves CCRPMC-1
  • détail d'une oeuvre conservée dans  réserves CCRPMC-1
  • séance constats d'état - réserves-1
  • séance de constats d'état - réserves CCRPMC-1
  • Revers d'un tableau conservé dans les réserves du CCRPMC-1
  • détail d'une oeuvre conservée dans les réserves du CCRPMC - détail anciennes retouches-1

Informations pratiques :
Le CCRPMC est ouvert gratuitement au public le vendredi
Visites guidées des espaces techniques sur réservation

Centre de conservation et restauration du patrimoine mobilier de Corse
Centru di cunservazione è di ristoru di u patrimoniu mubiliare di a Corsica
Fort Charlet
20260 Calvi
Tél.: 04 20 03 94 75

           



Nous contacter

Collectivité de Corse
Cullettività di Corsica
Direction du Patrimoine
Direzzione di u patrimoniu
Palazzu di a Culletivittà di Corsica
22, corsu Grandval BP 215
20187 Aiacciu Cedex
Tel.: 04 95 51 64 64

contact@isula.corsica

 

Villa Ripert