Menu

L'idéal du Docteur Simeoni continuera de vivre à travers notre jeunesse


Discorsu di Petru Antone Vesperini, u Vici Presidente di l'Assemblea di a Giuventù pà l'ultima seduta di a mandatura



Monsieur le Président,
Madame la Vice-Présidente
Mesdames et Messieurs les conseillères et conseillers exécutifs,
Mesdames et Messieurs les conseillers,
Très chers amis, très collègue,
 
Je souhaiterais avant toute chose, remercier une dernière fois l’Assemblée de Corse, qui a permis la création de l’Assemblea di a Giuventù et ainsi pour la première fois, une institution politique donna la parole à l’avenir, à savoir une jeunesse déterminée à apporter son morceau d’architecture à la création de la Corse de demain.
Ces deux années de mandat, nous ont en effet appris les valeurs et la rigueur d’un travail au sein d’une institution publique en tant que jeune élu.
A titre personnel, cette aventure et cet apprentissage outre le fait d’avoir donné mes premiers coups de maillet, m’ont permis de comprendre réellement les travaux entrepris par l’institution, à savoir l’Assemblée de Corse, et ainsi toute la responsabilité qui en découle.
Par ailleurs, je souhaiterais, m’adresser aux futurs membres de cette présente Assemblée afin de leur souhaiter tous mes vœux de réussite et que leurs prochains travaux s’effectuent avec force et vigueur.
Pour cette dernière allocution il nous a semblé important en effet d’apporter un hommage tout particulier, au père du nationalisme moderne, à l’homme de paix, à l’homme fait de conviction, au père de famille, à l’ami, au frère, au docteur Edmond Simeoni.
Quand on a 25 ans, que l’on commence à s’intéresser à la politique, que ce soit au lycée, au collège, Le Dr Edmond SIMEONI est certainement le premier nom qui va résonner en nous comme le début d’une histoire, une histoire qui débutera entre autres avec l’affaire des boues rouges, l’affaire de la Cave d’Aleria, la création de l’ARC avec notamment son frère Max SIMEONI, Jean MANNARINI mon grand père à qui je voudrais rendre hommage également au sein de cet hémicycle.
Une histoire, qui se déroulera non pas sur un long fleuve tranquille, mais une histoire qui marquera les débuts de revendications autonomistes, les débuts d’une politique moderne et ainsi le début d’un travail immense qui permettra quelques années plus tard à rompre définitivement avec l’ancien système.
L’histoire du Dr Edmond SIMEONI est écrite avant tout à l’encre de l’universalité, de l’harmonie, de la paix et d’un patriotisme sans faille.
Cette histoire elle s’est écrite, avec un début et une fin. Mais cette fin, cette perte de l’homme en tant que tel ne doit absolument pas être un point final à ce récit. Elle doit continuer. Continuer à travers notre jeunesse, continuer à travers l’ensemble des corses, continuer à travers l’ensemble des femmes et des hommes partageant l’idéal de l’homme, continuer à travers l’ensemble des actions entreprises par l’intégralité du peuple corse, œuvrant à l’intérêt général de notre pays.
Car cet idéal, l’idéal du Dr Edmond Simeoni, nous accompagnera, tout au long de notre parcours de vie, car cette histoire va continuer à travers nous, elle continuera à travers les générations qui arrivent, encore et encore jusqu’à rendre cette histoire immortelle.
Et nous devrons, chacun d’entre nous, perpétuer cet idéal, pour la paix, pour l’harmonie pour l’universalité.
En rendant cet hommage au Dr Edmond Simeoni, je souhaiterais à travers l’homme rendre hommage et saluer l’ensemble des Corses :
  • L’étudiant qui choisit d’entreprendre un parcours universitaire ou professionnel au service de la Corse,
  • Aux jeunes artistes qui font le choix de perpétuer notre tradition ou encore nous faire découvrir d’autres cultures, 
  • Aux artisans qui choisissent un travail noble au service de notre communauté
  • Aux agriculteurs, qui ont la lourde et pénible tache de travailler la terre de nos ancêtres,
  • Aux maires, aux élus des intercommunalités, aux conseillers à l'Assemblée de Corse, aux députés de nos circonscriptions, qui ont choisi la responsabilité de travailler au service de l’intérêt des corses et de la Corse   
  • A ces parents qui élèvent leurs enfants avec leurs propres valeurs,
  • A tous ces jeunes qui ont choisi de faire vivre leur village dans le but de sauvegarder le monde de la ruralité et ainsi lutter contre la fracture territoriale,
  • A tous ces ouvriers, travailleurs, fonctionnaires qui œuvrent à la construction de la Corse de demain.
J’oublie certainement beaucoup de strates de notre société et je vous prie par ailleurs de m’en excuser.
Vous l’aurez compris l’histoire du Dr Edmond Simeoni continuera à s’écrire à travers l’ensemble de ces corses.
 
 
Et la lutte de l’émancipation de notre peuple continuera d’avancer jusqu’à l’aboutissement de notre idéal quel qu’il soit.
Notre combat au service de la corse et des corses ne se terminera pas aujourd’hui, ni demain ni jamais. Nous serons là pour le rappeler, nous serons là pour travailler car c’est ce que nous sommes, c’est ce que nous dicte notre idéal, c’est ce que nous dicte notre jeunesse, c’est tout simplement notre raison d’être.
Nous nous servirons de l’ensemble de ces récits de Paoli au Dr Simeoni, de Bonaparte à Maria Gentile
Nous écrirons notre propre histoire au service des corses et de la Corse, pour nos amis, notre famille, nos ancêtres, nos villages, pour notre pays.
  
Je terminerai par une citation d’Abd-el-Kader en rendant un dernier hommage au Dr Edmon Simeoni :
« Ne demandez jamais l’origine d’un homme, interrogez plutôt sa vie et vous saurez ce qu’il est ».

              

Prisintazioni | Cumpusizioni | Seduti | Cummissioni | Documenti regulamentarii | Actualités | Ritratti / Filmetti | Spaziu Stampa




Cullettività di Corsica
22, cours Grandval
BP 215
20187 Aiacciu cedex 1

Tel : 04 95 20 25 25
Fax : 04 95 51 64 60
Courriel : contact@isula.corsica