a Cultura
Agenda
"Lumio" - A Filetta / Le cri du Caire - Étape de création - Spaziu Culturale Natale Rochiccioli - Cargèse
Infos pratiques
le Mercredi 25 Mai 2022, 18:00 - 19:00
Spaziu Culturale Natale Rochiccioli, la Sarra
20130 Cargèse
Description
"Lumio" - A Filetta / Le cri du Caire - Étape de création
Mercredi 25 Mai - 18H
Spaziu Culturale Natale Rochiccioli - Cargèse

Après leur résidence à la Cité de la Musique de Marseille, c'est au Spaziu, du 20 au 26 mai, qu'A Filetta et Le Cri du Caire continueront de travailler le projet "LUMIO" dont la première mondiale du aura lieu le Samedi 18 Juin 2022 dans le cadre du Festival des Traversées de Noirlac, à l’Abbaye de Noirlac.
Le spectacle sera présenté aux « Rencontres de chants polyphoniques » de Calvi puis à Carghjese et Propriano pour l'ouverture de nos saisons 2022/2023! Dans l'attente, nous vous proposons de venir découvrir une étape de création mercredi 25 mai à 18h.

Co-production : Abbaye de Noirlac, Bonlieu Scène Nationale Annecy, Cité de la Musique de Marseille, Rencontres de Chants Polyphoniques de Spaziu Culturale Natale Rochiccioli, Théâtre de Propriano.

Abdullah Miniawy
Chant | Textes | Composition
Peter Corser
Saxophone | Composition
Jean Claude Acquaviva (auteur-compositeur, seconda) | François Aragni (bassu) | Jean-Do Bianco (bassu) | Petr’Antò Casta (seconda) | Paul Giansily (terza) | Maxime Vuillamier (bassu)

LE CRI DU CAIRE
LE CAIRE, FIN 2013. Dans une ville en ébullition où le couvre-feu vient d’être levé après un deuxième coup d’État, où le rêve et la révolte s’affichent en grand sur les murs, où les slogans hostiles aussi bien aux islamistes qu’à l’armée résonnent jusque dans les clubs du centre-ville, Blaise Merlin entend la voix d’Abdullah Miniawy au Studio 100Copies, à deux pas de la Place Tahrir. Ce porte-parole de la jeunesse égyptienne, chanteur soufi, écrivain, poète, slameur et étudiant fauché venu de la ville-oasis d’El-Fayoum, agite la scène et les réseaux sociaux par sa voix hypnotique, son mélange unique de rock, d’électro et de jazz, à la fois punk, psychédélique, séculaire et avant-gardiste.
Trois mois plus tard, premiers chocs scéniques ourdis avec Abdullah par le festival La Voix est Libre au Caire avec le “Jimi Hendrix du oud”, Mehdi Haddab, première rencontre avec Peter Corser au festival D-CAF (Downtown Contemporary Art Festival), créé au lendemain de la révolution par l’homme de théâtre Ahmed El-Attar. Après trois ans de batailles administratives, alors que la censure fait son retour dans les milieux artistiques et démocrates égyptiens, Abdullah débarque à Paris où il enregistre avec le compositeur et saxophoniste Peter Corser le d’ores et déjà mythique Purple Feathers (plus de 30 000 écoutes sur SoundCloud). En 2017, saisi dès les premières secondes par ces envolées vocales et instrumentales, Erik Truffaz accepte l’invitation du festival La Voix est Libre. Le choc tant attendu se produit sous le chapiteau plein du Cirque Électrique : projeté dans les hautes sphères par les boucles hypnotiques de Peter Corser, rejoint par les cordes « barocks » de Karsten Hochapfel et les volutes d’Erik Truffaz, le projet transcende toute frontière entre inspirations individuelles et aspirations collectives. Poignant, renversant, puissant, libre, spirituel, poétique, lyrique...

ABDULLAH MINIAWY
Chant | Textes | Composition
Abdullah Miniawy est un écrivain, chanteur, compositeur, trompettiste, sound-designer et producteur cairote. Issu de la culture spoken-words, il questionne le principe de fusion stricto sensu en intégrant des projets particulièrement variés : réécriture du répertoire traditionnel espagnol en un projet expérimental avec Hyperpotamus, fusion des chants soufis et musiques électroniques au sein du projet munichois Carl Gari & Abdullah Miniawy, collaborations autour des musiques improvisées avec le groupe SighFire... Fortement politisé et icône de la révolution égyptienne, Miniawy tourne désormais en Europe.

PETER CORSER
Saxophone | Composition
Résidant et travaillant à Paris depuis vingt ans, Peter Corser a collaboré avec de nombreuses formations, musiciens expérimentaux, danseurs, chanteurs, rappeurs, artistes visuels, troupes de théâtre et de cirque. Ses collaborations incluent SighFire, DCA Cie - Philippe Decouflé, Kaori Ito, Nosfell, Médéric Collignon, Jörg Muller, André Minvielle, Sanseverino, Benjamin Siksou, Himiko, Marlène Rostaing... Pratiquant le souffle continu d’une manière peu commune, emmenant son instrument sur les chemins de la transe, Peter Corser invite le saxophone sur une infinité de propositions, tantôt écrites, tantôt improvisées.

A FILETTA
Jean Claude Acquaviva (auteur-compositeur, seconda) | François Aragni (bassu) | Jean-Do Bianco (bassu) | Petr’Antò Casta (seconda) | Paul Giansily (terza) | Maxime Vuillamier (bassu)
La musique d’A Filetta est une traversée... On pourrait dire qu’il s’agit d’une proposition vocale polyphonique contemporaine exigeante, audacieuse, issue d’une puissante tradition orale.
C’est en 1978 que de très jeunes gens - parfois adolescents, mus par une volonté farouche de contribuer à la sauvegarde d’un patrimoine oral en plein déclin - se sont mis en route... et leur route aura été longue, parfois sinueuse mais jalonnée de découvertes et de rencontres exceptionnelles. Les chanteurs avouent d’ailleurs volontiers que « la rencontre » est inscrite dans leur ADN musical. C’est ce qui explique probablement qu’ils n’aient pas voulu circonscrire leur voyage au périmètre de leurs racines : poussés par les rivages d’une tradition reçue en héritage, ils se sont très vite ouverts à d’autres : autres territoires, autres disciplines, autres artistes (interprètes, compositeurs, metteurs en scène, chorégraphes).
Le répertoire aujourd’hui produit par ce sextuor vocal, est un fidèle reflet de ce qu’est, depuis le début des années 80, sa marche en avant : une trajectoire esquissant un mouvement initié dans une oralité séculaire et s’affirmant dans les méandres d’une écriture décomplexée et affranchie de toute obligation filiale ; s’y côtoient des chants sacrés ou profanes aux influences diverses, des musiques de film de Bruno Coulais, des compositions pour des chorégraphies de Sidi Larbi Cherkaoui, des extraits du chœur d’une tragédie antique ou encore des pièces issues d’un requiem commandé par le festival de Saint-Denis.
Une musique au service d’une vision du monde rejetant sans ambiguïté tout repli identitaire et dont la philosophie pourrait se résumer à ce bel aphorisme de René Char : « Les plus pures récoltes sont semées dans un sol qui n’existe pas ; elles éliminent la gratitude et ne doivent qu’au printemps ».

Plus d'infos sur le site.


L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31


Nous suivre








remplissez le formulaire pour intégrer l’annuaire culture de la Cullettivita di Corsica


Animations des Médiathèques Territoriales



À VENIR





Nous contacter

Collectivité de Corse / Cullettività di Corsica
Direction de la culture / Direzzione di a Cultura
Villa Ker Maria - 20200 Ville Di Pietrabugno
Tél: 04.20.03.97.07 / Fax: 04.95.11.00.54

contact-sic@ct-corse.fr