a Cultura
Agenda
3ème édition du Festival Libri Mondi - Villa Saint-Jacques - Luri
Infos pratiques
du Samedi 27 Mai 2023 au Dimanche 28 Mai 2023, 14:30 - 16:00
villa Saint-Jacques
20228 Luri
Tel : 06 85 25 92 29
Description
3ème édition du Festival Libri Mondi
Samedi 27 et dimanche 28 Mai
Villa Saint-Jacques - Luri

Pour la troisième fois,
Libri Mondi Broie du Noir prend ses quartiers à la villa Saint-Jacques, au cœur de Luri,
les 27 et 28 mai 2023.
L’année dernière, nous avions choisi de faire grandir le festival, en passant de trois à six rencontres, étalées sur deux jours. La réponse a été au-delà de nos attentes. Amateurs éclairés, spécialistes du genre ou simples curieux se retrouvés en nombre, dans les jardins de la villa, pour célébrer la littérature de genre dans toute sa diversité.

Pour cette nouvelle édition, nous avons concocté un programme plus audacieux encore, où la fresque historique côtoie le thriller, où le roman d’espionnage n’est jamais très loin de la fiction d’anticipation post-apocalyptique… Nous vous proposons un plateau de haute volée, composé d’auteurs et d’autrices aux profils très différents, mais immanquablement passionnants, qui, nous l’espérons, vous ravira autant que nous.


Programmation ↓

BENJAMIN FRANCESCHETTI
SAMEDI 27 MAI - 14H30
LURI, VILLA SAINT-JACQUES

1914. Une poignée d’anarchistes commet une série d’attentats dans plusieurs endroits de Paris. L’un d’eux, l’Alchimiste, décide d’agir en solitaire, et vise un restaurant des beaux quartiers. Sept personnes trouvent la mort dans l’attentat.

Très vite, toute la ville bruisse de l’affaire. Les forces de l’ordre, la classe politique et la presse s’emparent du fait divers. Alors que rôdent dans l’ombre les services secrets des plus grandes puissances européennes. Et que le vieux continent s’apprête à sombrer dans le chaos.

Si le geste est beau (le titre, en tout cas, l’est, assurément) est épatant. Son auteur, Benjamin Franceschetti, y fait preuve d’une maturité remarquable. Mêlant personnages de fiction et figures historiques, ce premier roman est dense mais fluide, très documenté mais toujours romanesque. Benjamin Franceschetti navigue avec aisance entre polar, roman historique et récit d’espionnage.

Quelle n’a pas été notre surprise de découvrir, après avoir refermé Si le geste est beau, que l’auteur a passé les premières années de son enfance à Luri, et que sa maison de famille est tout près de la villa Saint-Jacques, où se déroule Libri Mondi Broie du Noir !

Ce qu'en dit la presse ...
« Complots, attentats, espions…
Si le geste est beau est une réussite totale. »
Corse Matin

Premier roman
Si le geste est beau,
la Manufacture de livres, 2023.

*******

MAX MONNEHAY
SAMEDI 27 MAI - 16H
LURI, VILLA SAINT-JACQUES

Après un passage au cours Florent puis au Method Acting Center, Max Monnehay publie en 2006 Corpus Christine, qui obtient le Prix du premier roman. Celui-ci est suivi en 2012 par Géographie de la bêtise, truculente fable sur la société contemporaine.

Le monde du polar lui ouvre ses portes en 2020 avec la publication de Somb. Le livre met pour la première fois en scène le personnage de Victor Caranne, psychologue carcéral à la prison de l’île de Ré, qui doit affronter son lourd passé. La rencontre entre Monnehay et le genre sonne comme une évidence. Le succès est immédiat pour le livre, qui récolte le Prix Transfuge du meilleur espoir polar.

En 2022, Victor Caranne fait son retour avec Je suis le feu. Le psychologue est cette fois sollicité pour débusquer un tueur en série qui plonge La Rochelle dans la psychose. Le succès est à nouveau au rendez-vous. Pas de doute : Max Monnehay est une nouvelle voix qui compte dans le monde du polar.

Ce qu'en dit la presse ...
« Max Monnehay livre un thriller psychologique implacable dont les ressorts sont la culpabilité, l’amitié et la passion. ».
Libération

Bibliographie sélective
Je suis le feu, Seuil, 2022
Somb, Seuil, 2020
Géographie de la bêtise, Seuil, 2012
Corpus Christine, Albin Michel, 2006

*******

EMILY ST. JOHN MANDEL
SAMEDI 27 MAI - 17H30
LURI, VILLA SAINT-JACQUES

Emily St. John Mandel a grandi au Canada. Après des études de danse à Toronto, elle publie en 2009 Dernière Nuit à Montréal, unanimement salué par la critique. La parution de Station Eleven en 2014, traduit dans plus de trente langues et finaliste du National Book Award, l’installe comme l’une des auteures majeures de sa génération.

L’Hôtel de verre est le dernier volet en date d’une œuvre singulière et hypnotique, mélange de roman noir social et de roman psychologique, qui nous fait éprouver au plus profond la mélancolie de la perte. Avec Station Eleven, roman d’anticipation situé dans un monde post-apocalyptique décimé par un virus virulent, l’auteure fait preuve une fois de plus d’une maîtrise narrative éblouissante pour évoquer la fragilité de notre société et poser des questions essentielles quant à sa survie et sa capacité à se reconstruire.

Emily St. John Mandel nous montre avec subtilité comment la littérature, le théâtre et la culture sont des réponses éternelles à l’aspiration d’un monde meilleur et rappelle que, pour l’humanité, survivre ne suffit pas.

C’est avec impatience que nous attendons son prochain roman, Sea of Tranquility, prévu pour septembre 2023.

Ce qu'en dit la presse ...
« La littérature, quelle qu’elle soit, se doit d’être ambitieuse, d’appuyer là où cela fait mal sans pour autant sacrifier à la beauté de l’écriture. Emily St. John Mandel est la preuve que tout cela est possible.»
Marianne


Bibliographie sélective
Station Eleven, Rivages noir, 2016
Dernière nuit à Montréal, Rivages noir, 2012
L’Hôtel de verre, Rivages noir, 2021

*******

PATRICK PÉCHEROT
DIMANCHE 28 MAI - 14H30
LURI, VILLA SAINT-JACQUES

Patrick Pécherot se lance dans l’écriture en 1996 avec Tiuraï, dans lequel apparaît le personnage de Thomas Meckert, hommage à l’écrivain Jean Meckert. C’est le début d’une œuvre prolixe et profondément engagée.

En 2002, son roman Les Brouillards de la Butte obtient le Grand Prix de littérature policière. L’auteur y invente la jeunesse de Nestor Burma, le célèbre détective de Léo Malet. Ce sera également le cas dans Belleville-Barcelone puis Boulevard des Branques. Située dans le Paris de l’entre-deux guerres, cette
« Saga des Brouillards » est un coup de maître
qui assoit définitivement le style Pécherot.

Car si la grande histoire est omniprésente dans l’œuvre de Pécherot, celle-ci n’est évoquée quà travers le prisme des individualités qui la traversent et souvent, la subissent. Le premier conflit mondial (Tranchecaille), la guerre d’Algérie (Hével) ou la Commune de Paris (Une Plaie ouverte) sont autant de sujets qui font la part belle aux modestes.

Son dernier ouvrage, Pour tout bagage, se penche sur le destin de cinq lycéens aussi rêveurs que maladroits, et du meurtre qu’ils ont commis un certain jour de 1974. L’auteur y aborde avec tendresse l’esprit des seventies et l’héritage de mai 68 qui font leur entrée au sein de son corridor des sans-grades.

Ce qu'en dit la presse ...
« Un roman noir porté par une écriture qui joue avec la musique de la langue, secoue le vocabulaire, remue les phrases pour les mettre dans le sens de la vie. ».
Télérama

Bibliographie sélective
Pour tout bagage, Gallimard, 2023
Tranchecaille, Gallimard, 2008
Boulevard des branques, Gallimard, 2005
Belleville-Barcelone, Gallimard, 2003
Les Brouillards de la Butte, Gallimard, 2001

*******

SÉBASTIEN RUTÉS
DIMANCHE 28 MAI - 16H
LURI, VILLA SAINT-JACQUES

Sébastien Rutés, auteur de sept romans, a le génie du pitch : sa production éclectique en témoigne.

Qu’il nous plonge dans le Paris de 1899 pour enquêter, au côté d’Oscar Wilde, sur les meurtres mystérieux de femmes piquées aux fesses par des aiguilles dans Le Linceul du vieux monde ; que l’on suive dans Mictlàn, la course effrénée de deux chauffeurs de camion transportant 157 cadavres ou qu’il nous entraîne, avec Pas de littérature, au côté d’un (faux) traducteur de la Série noire, à l’époque de Marcel Duhamel, dans un fabuleux pastiche de roman noir où même les voyous ont le bon goût de se piquer de littérature, Rutés sait surprendre à chaque roman.

Fin lettré, spécialiste de la littérature latino-américaine, auteur d’une thèse sur les stratégies de l’intertextualité dans l’œuvre de Paco Ignacio Taibo II (remaniée pour publication en Lénine à Disneyland) et traducteur, Rutés fait de ses romans un formidable terrain de jeu. Aussi à l’aise dans le polar historique que dans le roman noir ou le pastiche, facétieux, audacieux, inclassable, il nous rappelle que si la littérature est « le mirage par excellence », c’est avec un plaisir non dissimulé que le lecteur se laisse duper.

Ce qu'en dit la presse ...
« Ambiance années 50, vrai polar qui interroge le genre et le pastiche à la fois, ce romancier prof de lettres signe un nouveau et joyeux bijou littéraire ».
Le Point

Bibliographie sélective
Mélancolie des corbeaux, Actes Sud, coll. «Actes noirs », 2011
La vespasienne, Albin Michel, 2018
Mictlán, Gallimard, coll. « La Noire », 2019
Pas de littérature !, Gallimard, coll. « La Noire », 2022

Plus d'infos sur le site.


L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30


Nous suivre





remplissez le formulaire pour intégrer l’annuaire culture de la Cullettivita di Corsica



Animations des Médiathèques Territoriales



À VENIR





Nous contacter

Collectivité de Corse / Cullettività di Corsica
Direction de la culture / Direzzione di a Cultura
Villa Ker Maria - 20200 Ville Di Pietrabugno
Tél: 04.20.03.97.07 / Fax: 04.95.11.00.54

contact-sic@ct-corse.fr