Menu
Cullettivita di Corsica Cullettivita di Corsica

A Cullettività di Corsica mette in opara mezi adatti da fà fronte à u Coronavirus in Corsica

26/03/2020 - 10:54

La Collectivité de Corse met en place des moyens adaptés pour faire face au Coronavirus en Corse


La Collectivité de Corse est aujourd'hui pleinement mobilisée pour suivre au plus près l'évolution de la situation sanitaire liée au Coronavirus - Covid19 et adapter en conséquence l'ensemble des dispositifs mis en œuvre.
Cette mobilisation s'effectue en lien étroit avec les services de l'Etat, dans le cadre en particulier d'une réunion quotidienne organisée en Préfecture.

Par ailleurs, à l'initiative du Président du Conseil exécutif de Corse et du Préfet de Corse, et dans le contexte particulier de l'évolution de la situation en Italie, s'est tenue une réunion avec l'ensemble des opérateurs aériens et maritimes de l'île ainsi que la CCI, concessionnaire des infrastructures portuaires et aéroportuaires, afin d'organiser la sécurisation optimale au plan sanitaire du retour en Corse des personnes ayant passé les vacances scolaires en dehors de l'île. 
Cette réunion a permis notamment de coordonner les actions mises en œuvre par les différents opérateurs de transport autour de procédures partagées d'information auprès des voyageurs provenant des zones à risque.

D'autre part, la nature et la pluralité de ses activités en lien avec ses compétences fait de la Collectivité de Corse un opérateur potentiellement exposé.
C'est pourquoi elle est amenée, sur la base de recommandations nationales, à mettre en place des mesures et dispositions concernant non seulement de nombreux sites (accueil des populations, musées, crèches, PMI...) mais également les agents de prévention (infirmiers, assistants sociaux, puéricultrices,…) dont le travail implique d'être en contact avec des publics souvent vulnérables.

Enfin, compte tenu de l’importance de ses effectifs, la Collectivité de Corse met en place un plan de continuité d'activité, ainsi qu'un ensemble resserré de procédures internes, pour sécuriser l'environnement de travail de ses agents.

Informations du Conseil exécutif de Corse sur les différents points de situation :

Recommandation à l'attention des agents de la Collectivité de Corse

Vous êtes de retour depuis moins de 14 jours d'une zone où circule activement le virus, signalez-vous avant de reprendre le travail.

Vous pouvez compléter un formulaire en ligne

ou contacter le Service de prévention par mail : 
info-covid19@isula.corsica

Maintien du confinement des élèves de retour des zones dites "à risque" pour la Corse

Le maintien à leur domicile des élèves de l'académie de Corse qui ont séjourné dans les zones épidémiques à risque d'exposition est maintenu : Chine continentale, Hong Kong, Macao, Singapour, Corée du Sud, Iran, les régions italiennes de Lombardie, Vénétie, Emilie-Romagne, Piémont.

Les mêmes mesures s'appliquent aux élèves de retour de zones définies comme des "clusters" sur le territoire national : communes de Mulhouse, Creil, Crépy-en-Valois, Vaumoise, Lamorlaye, Lagny-le-Sec, La Croix Saint Ouen, Montataire, Nogent-sur-Oise et Villers-Saint-Paul dans l’Oise, commune de La Balme-de-Sillingy en Haute-Savoie, et enfin communes d’Auray, Carnac et Crac'h dans le Morbihan.

Les différents stades de gestion de l'épidémie de Coronavirus Covid-19

La Corse est actuellement au stade 1 avec zone de cluster sur AJaccio (mise à jour 12/03/20 16h30) du plan de lutte contre le Covid-19.

Pour rappel,  Le stade 1 a pour objet de freiner l’introduction du virus sur le territoire national. Il correspond à la mise en alerte du système de santé. Les autorités sanitaires sont mobilisées pour isoler les malades, détecter et identifier rapidement les "cas contacts", et prendre en charge les cas graves dans les établissements de santé habilités. Des mesures très strictes ont été prises, pour contrôler les retours des zones infectées (comme par exemple, la mise en place de "quatorzaines" préventives). La priorité est de détecter précocement les premiers cas arrivant dans le pays et de réagir rapidement sur ces cas. Les autorités sanitaires enquêtent sur les cas suspects et s’efforcent d’identifier les « sujets contacts » ayant eu un contact rapproché, intergénérationnel et assez long avec un malade.

Le stade 2 a pour objet de freiner la propagation du virus sur le territoire et d'empêcher ou, tout du moins, de retarder aussi longtemps que possible le passage en stade 3. Le stade 2 est déclenché par l’identification de zones de circulation du virus sur le territoire national et la multiplication et le regroupement des cas autochtones (les clusters). La stratégie consiste à prendre en charge les patients dans le cadre d'un parcours de soins sécurisé avec l'identification et la surveillance des personnes contacts. L'organisation des soins est plus largement mobilisée avec notamment le déclenchement d'une 2ème ligne d'établissements de santé. Les actions collectives sont impactées.
Certaines mesures, propres au stade 1, n'ont plus de raison d'être, puisque le virus ne vient plus seulement de Chine et d'Italie et circule déjà au sein de plusieurs regroupements de cas en région.
Il n'y a donc plus de quatorzaine pour les personnes revenant de zones à risque, mais sont mises en place des mesures de réduction sociale (ne pas rendre visite aux personnes fragiles, ne pas aller dans des rassemblements,...). La quatorzaine est maintenue pour les seuls cas contacts à haut risque.

Des mesures plus contraignantes sont mises en place pour les zones de regroupement de cas (cluster), comme l'interdiction des rassemblements, la fermeture d'établissements scolaires peut être envisagée, des recommandations aux habitants de limiter leurs déplacements et d'éviter tout contact avec des personnes fragiles (restrictions de visites peuvent être imposées dans les structures accueillant des populations vulnérables, comme les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes - Ehpad).
L'objectif est de limiter la diffusion du virus parle brassage des populations.Les voyages ou déplacements non nécessaires sont déconseillés. Les rassemblements de plus de 5000 personnes dans en milieu confiné sont annulés, et certains en milieu ouvert quand ils conduisent à des mélanges avec des personnes issues de zones où le virus circule.

Stade 3 : le virus circule largement dans la population. Le stade 3, ou stade épidémique, a pour objet de gérer dans les meilleures conditions les conséquences de l’épidémie et d’en atténuer les effets.
Cette étape se caractérise par la circulation active du virus sur l’ensemble du territoire. L’organisation prévoit la mobilisation complète du système sanitaire hospitalier et de ville, ainsi que les établissements médico-sociaux pour protéger les populations fragiles, assurer la prise en charge des patients sans gravité en ville, et des patients présentant des signes de gravité en établissement de soins. Les activités collectives sont fortement impactées, mais le pays continuera de fonctionner en gérant l'épidémie grâce à un système de santé et de politiques publiques territorialisées préparé et efficace.

Scontru trà u Cunsigliu esecutivu di Corsica è u Prufessore Jérôme Salomon, Direttore Generale di a Salute - Rencontre entre le Conseil exécutif de Corse et le Professeur Jérôme Salomon, Directeur Général de la Santé


A Cullettività di Corsica mette in opara mezi adatti da fà fronte à u Coronavirus in Corsica