Cullettività di Corsica - Collectivité de Corse

Autonomie : seniors et personnes en situation de handicap



Le 29 juillet 2020, sur proposition du Conseil exécutif de Corse, l’Assemblée de Corse a validé le lancement des travaux d’élaboration d'un schéma directeur sectoriel, le schéma relatif à l’accompagnement de la perte d’autonomie et du handicap pour la période 2022-2026, adopté à l’unanimité le 16 décembre 2021.

> Télécharger ce schéma directeur

 

Le nouveau schéma directeur de l’autonomie 2022-2026 de la Collectivité de Corse répond aux phénomènes du vieillissement sans précédent de notre population et au défi d’inclusion des personnes en situation de handicap.

Face à ces enjeux sociétaux fondamentaux, nous faisons le choix d’une action volontariste, dynamique et prospective pour construire et mettre en œuvre une politique de l’autonomie cohérente, rénovée et ambitieuse.

La Collectivité de Corse entend marquer un tournant important pour affronter ce qui a longtemps été considéré comme « le risque de dépendance à venir » et qui est aujourd’hui face à nous. En conséquence, elle prévoit un effort financier sans précédent avec la mobilisation de 52 millions d’euros de mesures nouvelles.

Le schéma de l’autonomie, le premier à l’échelle du territoire insulaire, est donc un document stratégique essentiel qui a vocation à définir les orientations politiques de la Corse, pour les cinq années à venir, en matière d’accompagnement des personnes âgées et des personnes en situation de handicap.

Le respect, le soutien et l’accompagnement de nos ainés sont des valeurs fondamentales, constitutives de ce que nous sommes en tant que peuple. Ce schéma en est la déclinaison opérationnelle.

Le Schéma de l’Autonomie intervient dans un contexte particulier

La Corse compte 29% de personnes de 60 ans et plus et constitue la seconde région la plus âgée de France. Par ailleurs, la croissance démographique est particulièrement importante au niveau de la population âgée, avec une augmentation annuelle moyenne de 2,5% des 80 ans et plus entre 2012 et 2017, contre 1,9 % au niveau national.

Selon les projections de l’INSEE, la Corse compterait 21 000 séniors potentiellement dépendants à horizon 2030, soit 6 000 personnes dépendantes de plus qu’en 2015. Rapporté à la proportion de bénéficiaires de l’APA actuelle, la Collectivité projette 5 333 bénéficiaires de l’APA en plus en 2030.

La population âgée corse est caractérisée également par son faible niveau de revenu : le revenu mensuel médian des 75 ans et plus est de 1 679 € contre 1 763 € à l’échelle métropolitaine. Le taux de pauvreté des personnes âgées équivaut à 12,5 % contre 8,4 % au niveau national.

Les chiffres de la densité médicale sont globalement supérieurs aux moyennes nationales mais certains territoires ruraux connaissent de forts enjeux de désertification médicale et d’accès aux soins.

Le Schéma répond aux enjeux sociétaux du bien vieillir et de l’inclusion des personnes en situation de handicap

Dans le cadre de ses compétences en matière d’accompagnement des personnes âgées et des personnes en situation de handicap, la Collectivité de Corse assure depuis sa création en 2018, le rôle de chef de file à travers notamment le pilotage et la mise en œuvre des politiques de l’autonomie à l’échelle du territoire de la Corse.

U « prughjettu d’azzione suciale 2018-2021 » a d’ores et déjà permis de poser les comme une priorité absolue, mais aussi en mettant l’accent sur la prévention de la perte d’autonomie par exemple.

Cette feuille de route était construite autour de trois orientations majeures :
  • Bâtir une stratégie territorialisée de lutte contre les exclusions, garante de la cohésion sociale ;
  • Façonner une société corse plus solidaire et inclusive envers ses aînés et ses personnes en situation de handicap ;
  • Renforcer le dispositif en faveur de l’enfance.
 
Avec l’élaboration de ce premier schéma de l’autonomie à l’échelle de la Collectivité de Corse, pour la période 2022-2026, une nouvelle étape importante est franchie.

Il permet de mettre en cohérence la politique publique de l’autonomie et adopter une approche harmonisée et fédératrice sur l’ensemble du territoire en matière de maintien à domicile, de la qualité de prise en charge des publics âgés et handicapés, d’offre d’hébergement et de services médico-sociaux ainsi que de Silver Economie.

Une démarche de co-construction avec tous les acteurs et les partenaires

La méthodologie d’organisation d’un tel schéma directeur repose sur trois étapes identifiées :
  • Le lancement de la démarche et l’élaboration de l’état des lieux de l’offre et des besoins ;
  • La concertation et l’élaboration des orientations stratégiques et du plan d’actions ;
  • La production finale du Schéma directeur de l’Autonomie.
 
 
La concertation des partenaires qui sont impliqués dans la mise en œuvre des politiques médico-sociales a été un élément fondamental de la construction du schéma. En effet, les politiques médico-sociales, de nature à la fois transversale et complexe, obligent, au-delà de la simple volonté de la Collectivité, de s’inscrire dans une démarche ouverte et partenariale, à co-construire les dispositifs d’accompagnement des publics et de coidentifier les priorités de développement de l’offre.

 

Voir aussi



Page publiée le 28/01/2022 | Modifiée le 10/02/2022 à 16:09


Webcams, accessibilité des cols et travaux

Les offres d'emploi de la Collectivité de Corse

Via Corsica
Réseau des transports de la Collectivité de Corse