Menu
Cullettivita di Corsica Cullettivita di Corsica
Cullettività di Corsica - Collectivité de Corse

Comité de Massif de Corse

21/05/2021 - 13:44


Le Comité de Massif, parlement de la montagne Corse

Qu’est-ce que le Comité de Massif ?

Les territoires de la montagne Corse représentent 60 à 70% de notre île.

La loi du 9 Janvier 1985 relative au développement et à la protection de la montagne a institué des comités pour le développement, l'aménagement et la protection de chacun des massifs de montagne, dénommés comité de massif.

Sur proposition du Conseil exécutif de Corse, le Comité de Massif de Corse a été réactivé suite à l'adoption de la délibération de l'Assemblée de Corse du 26 mai 2016.

Le Comité de Massif s'inscrit dans une dynamique au service de la reconquête de l'intérieur de la Corse.

Le Comité de Massif de Corse a pour vocation de fixer les objectifs nécessaires au développement, à l'aménagement et à la protection de l'intérieur de la Corse.

Afin de mettre en œuvre le Schéma d'Aménagement, de Développement, et de Protection du Massif corse, la Collectivité de Corse a initié un plan de financement de 183 millions d'euros pour la période 2017-2023.

Le Comité de Massif de Corse est un outil efficace et concret, pour revitaliser et dynamiser les territoires de l'intérieur.

Le Comité de Massif de Corse réunit ses membres de façon délocalisée au cœur des villages pour réaffirmer les liens avec les territoires de l'intérieur et la volonté d'agir par des actions concrètes dans des secteurs prioritaires tels que la santé, l'éducation, le numérique, la culture, le pastoralisme, le développement d’un tourisme durable et intégré…
 
Ses missions :
  • Repenser le maillage territorial pour confirmer le regain démographique (accessibilité des services, accessibilité des secteurs productifs, technologies de l’information) ;
  • Gérer durablement les ressources locales et accroître la valeur ajoutée produite (diversité des usages des sols, activités de montagne et gestion des sites, emploi et pluriactivité) ;
 
Ses domaines d’intervention :
  • Réseaux et infrastructures : téléphonie et numérique, réseaux d'eau agricole/ potable assainissement ; 
  • Amélioration de l'accès aux services de base : Service éducation, formation culturel et santé ;  
  • Renforcement des activités et des systèmes réceptifs touristiques durables et la gestion des sites naturels de montagne ;  
  • Le soutien aux activités agropastorales et aux productions primaires.

Le Comité de Massif, à l’écoute des territoires

Le Schéma d’Aménagement, de Développement et de protection de la montagne Corse s’inscrit comme un dispositif concret au service des territoires. Il s'emploie à définir les thèmes et actions prioritaires sur trois niveaux :

1/ Actions à définir et à engager sur le plan des services de base nécessaires au maintien des populations dans l'intérieur de la Corse

Programme global pour les maisons de santé, structures, et organisations pour le maintien des personnes âgées, maintien et développement du réseau éducatif, étude, extension pour l'eau et l'assainissement, mobilité transports internes multimodal, mise à niveau des infrastructures et réseaux électriques et numériques, réorganisation du service public… ;

2/ Actions prioritaires sur le plan du développement économique et culturel autour des piliers centraux

Développement d'une offre touristique de montagne authentique avec des services de pleine nature, des services culturels et des hébergements de qualité, conditions de relance d'une agriculture de production identitaire et de qualité, développement de la filière Bois, développement des énergies renouvelables, artisanat de production, conforter et accompagner la création d'entreprise de services (y compris numériques) et du bâtiment ;

3/ Politique de formation adaptée avec une mise en cohérence des systèmes actuels de formation avec comme objectif particulier de développer les pluriactivités

Une communication renforcée auprès du système éducatif de base (collèges et lycées) sur les métiers de la montagne est à opérer pour mieux faire connaître ces débouchés à fort potentiel.
 
Le Schéma traduit la péréquation favorable pour les zones extrêmement contraintes, très contraintes et moyennement contraintes issues de la cartographie établie par le Plan Montagne.

Comment fonctionne le Comité de Massif ?

Sa composition

Le Comité de Massif est constitué par le collège des élus, le collège des acteurs sociaux économiques et associatifs ainsi que le collège des personnes qualifiées dans les domaines agricoles ou scientifique. Une commission permanente et un comité technique spécialisé alimentent également les travaux du Comité de Massif.
Les instances du Comité de Massif de Corse se réunissent trois fois par an afin de concourir à l'élaboration, au suivi et à l'évaluation des objectifs de la politique en faveur de la montagne.

Une composition élargie pour une meilleure représentativité des acteurs

La nouvelle composition élargie du Comité de Massif assure une meilleure représentativité des institutions, des territoires et de leurs organisations, mais aussi des acteurs de la montagne.
Cette composition de 102 membres comporte 57 représentants des collectivités et 45 socioprofessionnels permet d'offrir aux acteurs de la montagne un lieu d’échange et l'impulsion des développements et aménagements à entreprendre.
Cette composition de 102 membres comporte 57 représentants des collectivités et socioprofessionnels permettent d’offrir aux acteurs de la montagne.

Les Assises de la Montagne/Comités de massif

I Scontri di a Muntagna Corsa / Les Assises de la montagne Corse est le rendez-vous annuel de tous les partenaires des territoires de l’intérieur permettant d’aborder diverses thématiques et problématiques de développement. Les premières assises de la montagne corse se sont tenues en décembre 2016 dans la vallée du Niolu et étaient l'ultime étape avant l'approbation du Schéma d'Aménagement, de Développement et de Protection du Massif Corse par l'Assemblée de Corse en février 2017. Ces rencontres sont l’occasion d’échanges et de débats pouvant donner lieu à la création de groupes de travail.

Ces groupes de travail sont validés en Comité de Massif et donnent lieu à la nomination d’un président de groupe/commission ainsi que des membres volontaires pour participer activement à ces thématiques selon leur niveau de compétences dans le domaine.