Cullettivita di Corsica Cullettivita di Corsica
Cullettività di Corsica - Collectivité de Corse

Patrimoine

La Collectivité de Corse inaugure la réhabilitation de la Chapelle San Tumasgiu di Pastureccia



Antonia Luciani, Conseillère exécutive en charge de la Culture, du Patrimoine, de l’Education et de la Formation a inauguré les travaux de réfection et de réhabilitation de la chapelle San Tumasgiu di Pastureccia, vendredi 18 février 2022 à 10h00, à Castellu di Rustinu, en présence des services du patrimoine de la Collectivité de Corse.

En vertu des compétences conférées par la loi du 22 janvier 2002, la Collectivité de Corse a impulsé et géré un vaste programme de sauvegarde des chapelles à fresques.

Par ailleurs, ce programme de restauration et de réhabilitation patrimonial s’inscrit dans les lignes prioritaires des grandes orientations de la politique de la Collectivité de Corse dans ce domaine.

Ainsi, la réception des travaux de la chapelle San Tumasgiu di Pastureccia, à Castellu di Rustinu, achève ce programme spécifique de restauration cofinancé par l’Etat dans le cadre du Programme Exceptionnel d’Investissement.

Classée Monument Historique en 1927, l’édifice abrite l’un des plus remarquables décors à fresques de Corse, daté de la fin du XVe siècle, représentant notamment un monumental Christ en Majesté entouré d'anges et du Tétramorphe, l'Annonciation et Saint Michel, des scènes de la Passion, des figures de Saints ainsi qu’une scène de l’Enfer, unique dans l’ensemble du corpus des fresques de l’île.

Pourtant, la chapelle a subi deux transformations majeures au cours du XXème siècle qui l’ont considérablement dénaturée :
- La destruction volontaire d’environ un tiers de l’édifice sur sa partie occidentale en 1933 à la suite d'un effondrement de sa couverture ;
- Le développement anarchique du cimetière sur l'emprise de la partie occidentale disparue de la chapelle.
Après une première phase de restauration des couvertures, les travaux achevés en 2021 ont consisté en trois interventions principales :
- La restauration de l’ensemble des décors à fresques ;
- La restauration des façades et des sols intérieurs et extérieurs à des fins de conservation optimale de l’édifice et des oeuvres peintes ;
- La réalisation d’aménagements permettant la visite de l’édifice et de ses fresques dans les meilleures conditions de présentation et de sécurité.

Afin d’assurer la pérennité de ce décor monumental, alors que la restauration des fresques a bénéficié d’un interventionnisme minimal impliquant le moins d’ajouts possible, la restauration et l’aménagement intérieurs et extérieurs de l’édifice ont fait l’objet d’un degré d’intervention plus affirmé, modifiant les dispositions de l’état préexistant n’étant pas conformes aux dispositions d’origine, et ce dans un objectif de garantir les meilleures conditions de conservation et de présentation.

A travers ces travaux techniques et d’une grande minutie, la Collectivité de Corse et ses services ont veillé à préserver la chapelle, en restituant la riche polychromie, les éléments figuratifs et les éléments de composition essentiels à sa lecture.

Le coût total de l’opération de rénovation s’élève à 271 447 euros, dont 86 900 euros financés par la Collectivité de Corse.

La fresque de la chapelle, élément majeur du projet de réhabilitation
La fresque de la chapelle, élément majeur du projet de réhabilitation


Page publiée le 19/02/2022 | Modifiée le 21/02/2022 à 21:21