Cullettività di Corsica - Collectivité de Corse

Paulu Scaglia elettu prisidenti di u Cunsigliu ecunomicu, suciali, ambiintali è culturali di a Corsica

Paul Scaglia élu président du Conseil économique, social, environnemental et culturel de Corse



La séance d'installation s'est terminée tard dans la soirée.

Les trois vice-présidents ont été élus :

Marie-Josée Salvatori, section du développement économique et social et de la prospective

Pierre Agostini, section de la culture, de la langue corse et de l'éducation

Laurence Culioli, section de l'environnement et du cadre de vie.

Les 9 présidents de commission seront élus à l'occasion de la prochaine séance qui se déroulera le 6 mars prochain.

+ d'iinfo sur le site du CESEC

Déroulement de la séance

9H00 : Accueil des membres
 
10H : Installation du CESEC par Monsieur le Préfet de Corse, Préfet de la Corse de la Sud
 
  • Allocution de Monsieur le Président de l’Assemblée de Corse
  • Allocution de Monsieur le Président du Conseil Exécutif de Corse
  • Allocution du représentant de Monsieur le Préfet de Corse, Préfet de la Corse de la Sud
Le doyen d’âge, Dominique BALDACCI et le benjamin, Don Louis VALLESI sont invités à monter à la tribune pour, respectivement, présider la séance et assurer le secrétariat.
 
Sous la présidence du doyen d’âge
Discours du Président de séance
Appel des conseillers par le secrétaire de séance
Constatation du quorum
Lecture des textes du CGCT relatifs à l’élection du Président et des membres du Bureau
Mise aux voix du projet de délibération portant dispositions du règlement intérieur qui fixent les modalités d’élection du Président et des membres du Bureau
Constitution du bureau électoral
Election du Président
Proclamation des résultats
Le Président élu invité par le doyen d’âge à le remplacer à la tribune
 
Sous la présidence du Président du CESEC
Lecture des textes du CGCT relatifs à la composition du Bureau
Mise aux voix du projet de délibération portant dispositions du règlement intérieur qui fixent la composition du Bureau et l’ordre d’élection de ses membres 
Election des membres du Bureau
Annoncer la composition du Bureau

Contexte

L’avènement de la Collectivité de Corse au 1 janvier 2018, s’est accompagné d’une réforme de l’organe consultatif du Conseil économique, social, environnemental et culturel de Corse (CESEC), issue des ordonnances n°2016-1561, n°2016-1562 et n°2016-153 du 21 novembre 2016 ratifiées par la loi du n°2017-289 du 21 février 2017.
 
Ainsi, l’ordonnance 2016-1562 du 21 novembre 2016 portant diverses mesures institutionnelles relatives à la Collectivité de Corse, dans son article 30, revoit un certain nombre de dispositions liées à l’organisation du conseil économique, social et culturel de Corse et son intitulé.
 
Jusqu’en 2017, le CESC comprenait deux sections : une section économique et sociale (29 membres) ; une section de la culture, de l’éducation et du cadre de vie (22 membres). Le mandat des membres prenait fin au 31 décembre 2017, le nouveau CESEC sera désormais organisé en trois sections.

La nouvelle composition du CESEC

Le nouveau Conseil, qui introduit dans son intitulé la dimension environnementale, est dorénavant constitué de 3 sections :
 
- La Section du développement économique et social de la prospective réunit 29 membres dont 14 sont assignés au entreprises et aux activités non salariées et 14 au secteur des Syndicats de salariés. Un membre est désigné par le Préfet de Corse en tant que Personnalité qualifiée.
 
- La section Culture, de la langue corse et de l’éducation passe à 17 membres dont 10 membres composent la Vie culturelle ou promotion de la langue corse et sont 6 désignés pour la Vie éducative. A cela s’ajoute une Personnalité qualifiée, désignée par le Préfet de Corse. 
 
-     La section de l’Environnement et du cadre de vie est composée de 8 conseillers désignés pour la Protection de l’environnement en Corse et de 8 autres, affectés à La Protection du cadre de vie, auxquels y est adjointe une Personnalité qualifiée désignée par le Préfet de Corse.
 
 
Le décret n° 2017-827 du 5 mai 2017 relatif au conseil économique, social, environnemental et culturel de Corse est venu quant à lui confirmer une augmentation de ses membres, permettant de renforcer et de renouveler la représentation de la société civile représentée.
 
Aujourd’hui, l’effectif du Conseil Economique, Social, Environnemental et Culturel de Corse, passe ainsi de 51 à 63 conseillers.
 
La nouvelle composition du CESEC, issue de l’arrêté préfectoral R20-2018-01-23-001 du 23 janvier 2018, confirme un renouvellement de la société civile représentée.
Ce renouvellement de la représentation concerne à la fois la section de la culture, de la langue corse et de l’éducation et la section environnement et cadre de vie.
La section Culture de la langue corse et de l’éducation possède dorénavant 4 nouvelles représentations : une pour la Danse, une autre pour les Centres culturels pluridisciplinaires labélisés sous conventionnement ou dépendants d’une charte, une pour le Patrimoine Immatériel et une pour la Sauvegarde et la Transmission de la Mémoire combattante de la Nation.
 
Le secteur Environnement et cadre de vie, anciennement rattaché à la section culture, de l’éducation et du cadre de vie, devient une section à part entière, passant de 10 membres à 17 membres, dont une personnalité qualifiée.
 

Les nouvelles représentations du CESEC

Les nouvelles représentations se déclinent comme suit :
la représentation des pêcheurs, détachée de celle de la chasse ; Les organismes de protection et de gestion du littoral et du milieu marin ; les organismes agréés de mise en valeur et de gestion des espaces naturels et d’éducation à l’environnement ; les organismes de protection et de mise en valeur du milieu montagnard et forestier ; la Chambre régionale de l’économie sociale et solidaire ; les centres d’hébergement et de réinsertion sociales et autres accueils, associations œuvrant pour la lutte contre la précarité, la pauvreté et les exclusions ; les associations qui participent au rayonnement de la Corse à l’extérieur du territoire insulaire.
 
L’arrêté préfectoral n°R20-2018-02-21-001 du 21 février 2018 constate les désignations des membres du conseil économique, social, environnemental et culturel de Corse.  Selon cet arrêté, 60 conseillers sur 63 sont désignés pour une durée de 6 ans, les 4 conseillers en attente de désignation seront connus ultérieurement. 
La répartition féminine au sein du Conseil est en augmentation. Sur le total des 63 désignés, 15 conseillères siègent pour cette mandature. La moyenne d’âge générale des membres quant à elle s’élève à 61 ans.

Le rôle du CESEC

Le Conseil se distingue autant par le renforcement du nombre de ses membres que par l’élargissement important de ses champs d’investigation couvrant la culture, la langue, la diaspora, les anciens combattants et le nouveau bloc environnemental. Il sera amené à émettre des avis et élaborer des contributions sur des questions d’intérêt régional, apportant une contribution à l’élaboration des politiques publiques de la Collectivité de Corse.
 
Le CESEC de Corse permet de conduire un dialogue constructif entre ses composantes, il œuvre pour faciliter la restitution consensuelle d’avis proposant des points de vue, des observations, des critiques et des idées prônant l’amélioration ou le progrès. Il a pour but de créer un socle commun de propositions tout en valorisant, d’une façon continue, l’action d’une société civile organisée.
 
  Le CESEC de Corse est l’expression de la démocratie des corps constitués au sein de son territoire insulaire. Il tire sa richesse de la diversité d’origine de ses membres et du dialogue territorial qu’il instaure entre eux tout en se plaçant au service de l’intérêt de la Corse. Le CESEC fonde sa légitimité sur des compétences institutionnelles que lui confère la loi. Il vise à promouvoir une vision d’avenir. Il contribue à la recherche d’un développement durable et équilibré au fil des ans.
 
Le CESEC puise sa force dans sa capacité à ouvrir le dialogue et a pour but de le faire partager avec les différents acteurs institutionnels, à travers ses propositions, ses travaux de prospective et ses missions d’évaluation. A ce titre, l’action du CESEC est mandatée par l’ensemble des institutions et des acteurs locaux. Ces mandants sont constitués en structures associatives, en regroupements sociaux, syndicats, structures professionnelles d’actions et de diffusions ancrés sur le territoire corse.
 


Page publiée le 01/03/2018 | Modifiée le 07/03/2018 à 14:47