Menu
Cullettivita di Corsica
Benvinuti nantu à u situ ufficiali di a Cullettività di Corsica

Les rencontres du sport - I scontri di u sport

07/01/2019 - 15:04

Lauda Guidicelli, Conseillère exécutive chargée de la jeunesse, des sports, de l'égalité femmes-hommes, de l’innovation sociale et du handicap présentera à la presse les rencontres du sport, le lundi 7 janvier à 10h30, à l’Hôtel de la Collectivité de Corse de Bastia.
 
Ces rencontres, temps fort de la politique sportive de la Collectivité de Corse, seront l’occasion d’échanger avec les acteurs du monde sportif sur les réalités territoriales et de préciser le futur règlement des aides.

La politique sportive de la Collectivité de Corse

Avec la promulgation de la loi du 22 janvier 2002, la Collectivité Territoriale de Corse disposait de la compétence en matière de promotion et de développement des activités physiques et sportives. Les aides financières étaient attribuées en application du règlement des aides sport voté par l’Assemblée de Corse en 2006. Concomitamment, les Conseils Départementaux mettaient également en œuvre des actions en faveur du sport, soit par le biais de la clause générale de compétence, soit dans le cadre de compétences spécifiques attribuées par le Code du Sport.
 
Depuis le 1er janvier 2018, ces compétences ont été transférées à la Collectivité de Corse qui soutient dès lors l’accessibilité à la pratique sportive, l’organisation de manifestations sportives ainsi que l’accompagnement des projets de développement et d’animation des clubs et du mouvement associatif. Un nouveau règlement des aides, harmonisant les différents dispositifs existants au sein des trois anciennes collectivités, a été adopté par l’Assemblée de Corse en mai 2018. Ce document est un règlement transitoire, une version définitive sera adoptée à l’issue d’un débat de fond avec les acteurs du monde sportif mené dans le cadre des « Scontri di u Sport ».
 
Par ailleurs, une nouvelle gouvernance du sport, qui impactera toutes les régions, est en cours à l’échelle nationale. Il s’agit donc pour la Collectivité de Corse de mener une réflexion pour notre territoire au regard de toutes ces adaptations et restructurations afin d’élaborer la nouvelle politique du sport dont elle entend se doter.

I scontri di u sport, une grande consultation innovante

Le Conseil exécutif de Corse a engagé un processus de concertation auprès de l’ensemble des acteurs du monde sportif.  L’objectif est d’élaborer une démarche de construction de la politique sportive de la Collectivité de Corse, à la hauteur des enjeux de ce domaine : cohésion sociale, santé, éducation, citoyenneté, développement durable, jeunesse, lien intergénérationnel, développement économique, formation…
 
Ces échanges se tiendront dans quatre sites différents afin de rencontrer les acteurs de l’ensemble du territoire et aborderont à chaque fois les quatre thématiques :
Bastia (Palazzu di a Cullettività di Corsica) - 12 janvier 2019
Corti (Università di Corsica - UFR de Droit) - 26 janvier 2019
Porti Vechju (Casa di Lume - cinémathèque de Corse) - 9 février 2019
Aiacciu (Centru Di u Sport è di a Ghjuventù Corsa) - 23 février 2019
 
Le programme pour les quatre journées d’ « I scontri di u sport » sera le suivant :
9h30 - 10h00   : accueil des participants 
10h00 - 10h30 : ouverture des rencontres et présentation des ateliers 
10h30 - 12h00 : deux ateliers en parallèle
12h00                : 1ère Synthèse des deux ateliers du matin
12h30 - 14h00 : buffet
14h00 - 15h30 : deux ateliers en parallèle
15h30 - 16h00 : 2ème synthèse des deux ateliers de l’après-midi
 
Ces rencontres, présidées par le Président du Conseil Exécutif et la Conseillère exécutive chargée de la jeunesse, des sports, de l'égalité femmes-hommes, de l’innovation sociale et du handicap, aborderont les quatre thématiques suivantes :
- Le développement du sport : de l’initiation à la compétition ;
- Le sport et les territoires : infrastructures et aménagements ;
- Les pratiques sportives de nature : quels projets, pour quels territoires ;
- La place de l’événementiel et des manifestations sportives dans la politique sportive de la collectivité.
 
Une 5ème thématique sur le thème d’« un nouveau modèle économique pour le sport professionnel » sera traitée de façon parallèle dans le cadre du groupe de travail impulsé en mai 2017 par le Président du Conseil exécutif de la Corse.

Quatre thématiques

  • Le développement du sport : de l’initiation à la compétition 
Dans cet atelier, il s’agit d’évoquer et de traiter du sport amateur. La gouvernance du sport, au niveau national, est en cours de modification. Les subventions publiques sont en baisse. Il est primordial de bien évaluer les enjeux sociologiques, éducatifs et économiques que le sport et les activités physiques vont générer dans les 10 années à venir… La perspective de l'organisation des Jeux Olympiques à Paris en 2024 peut constituer une opportunité quant à la mise à niveau des infrastructures existantes, au développement du sport et de la santé, à l'accompagnement des pratiques de compétition mais aussi à la diversification des pratiques et de leurs modalités au sein des fédérations sportives et de leurs clubs.
A l'échelle de la Corse, la problématique du rattrapage infrastructurel se pose tout particulièrement. Par ailleurs, de vraies opportunités sont à saisir pour le territoire en matière de pratiques innovantes. Avec la mise en place de la Collectivité de Corse, il convient désormais de définir de nouvelles orientations.
 
  • Le sport et les territoires : infrastructures et aménagements
Les équipements sportifs, leurs fonctions et leurs modes de gestion sont très disparates. Des problèmes de conception, de malfaçon, de coût réalisation et de fonctionnement peuvent nuire au bon développement de projets. Malgré des réalisations récentes, le parc des infrastructures semble vieillissant.
La Corse se trouve aujourd’hui dans une période de réorganisation territoriale ainsi que nationale et doit conjuguer contraintes budgétaires et volonté de réussir un maillage cohérent du territoire.
Une évolution des co-financeurs, tant du point de vue de leurs diversités - CdC, Centre National pour le Développement du Sport (CNDS), Equipements, Dotation d’Equipement des Territoires Ruraux (DETR), DQV, certaines fédérations, … - que de leurs modalités et règles d’attribution des aides est également observable.
 
  • Les pratiques sportives de nature : quels projets, pour quels territoires ?
Les questions liées à la planification - Plan départemental des itinéraires de promenade et de randonnée (PDIPR) - Plan Départemental des Espaces, Sites et Itinéraires (PDESI) - relèvent d’une procédure réglementaire en cours et en attente d’une réponse de l’Etat. Ces problématiques singulières seront donc traitées ultérieurement et dans un cadre approprié et institutionnalisé.
Les questions centrales de cet atelier sont relatives aux rôles des clubs, des ligues/comités régionaux, voire des collectivités locales dans une contribution à un développement maitrisé de ces sports et loisirs de nature. Il s’agit, ici, de traiter de la qualité de vie des résidents et non de l’offre économique et touristique.
Santé, bien être, ressourcement, découverte des territoires (paysages, patrimoines,             cultures,…), émotions, partage, engagements corporels, défis, compétitions, etc sont autant de motivations qui conduisent, d’une part, à (ré)inventer de nouveaux modes de fréquentation des sites naturels littoraux, ruraux, forestiers, montagnards et même citadins et, d’autre part, à repenser les rapports Homme(s)-Nature(s).
 
  • La place de l’événementiel et des manifestations sportives dans la politique sportive de la collectivité
La Corse est une terre d’accueil de manifestations et d’événements sportifs dont les finalités peuvent être bien différentes. L’intérêt de la population et des acteurs du sport pour ces derniers est également multiple.
S’agissant de « grands » événements, la Corse en accueille de façon ponctuelle comme lors du départ du Tour de France en 2013 ou de manière plus pérenne comme pour le WRC depuis 2015. L’accueil et l’aide publique apportés sont souvent légitimés par leurs seuls impacts économiques et leurs retombées médiatiques.  Dans le même temps des acteurs sportifs locaux innovent, souvent avec peu de moyen, en portant des événements plus modestes source de dynamiques locales, sociétales, environnementales, économiques originales et pertinentes.
L’ensemble de ces événements et manifestations sportives ne participent pas tous des mêmes logiques, des mêmes dynamiques.

Une boîte à idées numérique pour tous

La politique sportive est une des priorités stratégiques de la Collectivité de Corse. C’est pourquoi elle a mis en place une double démarche consistant à aller à la rencontre des acteurs engagés dans le sport mais également à recueillir les points de vue des organisations institutionnelles et du grand public. A cet effet, une boîte à idées numérique à destination du grand public sera ouverte sur le site www.isula.corsica pour collecter les idées au plus proche du terrain. Cet espace de contribution permettra de recueillir les suggestions des pratiquants, qu’ils soient dans une structure associative ou non, et des acteurs du monde sportif n’ayant pas pu se déplacer.
Afin de favoriser des échanges constructifs, la Chambre des Territoires, l’Assemblea di a Giuventù et le Conseil Economique, Social, Environnemental et Culturel seront également sollicités.