Cullettività di Corsica - Collectivité de Corse

Réunion de la Conférence sociale du 24 juin : Des propositions concrètes et fortes pour le pouvoir d’achat des Corses


Cumunicatu di stampa di u 24 di ghjugnu di u 2022



La question du pouvoir d’achat est particulièrement prégnante en Corse. Dans le cadre de la démarche initiée le 23 mai dernier, la Conférence sociale s’est réunie ce jour à Aiacciu aux fins de travailler à une demande d’adaptation de la future loi sur le pouvoir d’achat aux spécificités de la Corse (revenus des ménages plus faibles, coût de la vie plus élevé).

Après avoir réaffirmé que les problématiques sociales et économiques de la Corse appellent des réponses structurelles qui ont vocation à être débattues dans le cadre du processus de négociation « à vocation historique » qui doit s’ouvrir avec l’Etat, les
participants à la réunion de ce jour ont adopté à l’unanimité les propositions d’adaptation suivantes, dans le cadre du projet de loi à venir, en tenant compte des mesures prévues par le Gouvernement :
 
- « Chèque alimentaire » : il est demandé de porter la valeur du chèque alimentaire en Corse de 150€ à 300€ et d’en élargir le public en rendant éligible toute personne vivant au-dessous du seuil de pauvreté.

- Prime carburant : maintien du caractère général de la mesure et majoration à hauteur du différentiel moyen constaté en Corse (10 centimes par litre) jusqu’à la mise en place d’un dispositif spécifique pour la Corse demandé par délibération N°21/172AC de l’Assemblée de Corse du 1er octobre 2021.

- Indexation des retraites sur l’inflation : afin de tenir compte de l’exposition particulière aux difficultés financières des retraités Corses, il est demandé de doubler l’augmentation des retraites prévues pour être indexée sur l’inflation, portant le chiffre à 10%.

- Indemnité De Transport Régional Corse (ITRC) : il est proposé d’augmenter le plafond d’exonération des charges et contributions sociales de la prime à hauteur de 300€ pour la période 2023-2025, et que la législation permettant de majorer les exonérations de cotisations des entreprises situées en Corse soit enfin appliquée, conformément à la loi de 2002 relative à la Corse.

Ces propositions feront l’objet d’un rapport du Conseil exécutif qui sera présenté et soumis au débat et au vote de l’Assemblée de Corse lors de la session des 30 juin et 1er juillet 2022.

Sous réserve du vote favorable de l’Assemblée de Corse, la Première ministre sera saisie de cette demande d’adaptation législative, conformément aux dispositions de l’article L4422-16 du Code Général des Collectivités Territoriales.

Les parlementaires de l’île seront également sollicités pour relayer ces demandes dans le cadre des débats parlementaires à venir.
 


Page publiée le 24/06/2022 | Modifiée le 24/06/2022 à 19:17


Webcams et accessibilité des cols

Les offres d'emploi de la Collectivité de Corse

Via Corsica
Réseau des transports de la Collectivité de Corse