Cullettività di Corsica - Collectivité de Corse

Xylella fastidiosa, "chronique d'un désastre annoncé" : conférence de presse conjointe OEC / ODARC hier à Corti



A la suite de la récente identification de la bactérie Xylella fastidiosa sur des oliviers et des chênes verts, l’ODARC présidé par Lionel Mortini et l’OEC par François Sargentini, qui suivent ensemble ce dossier pour la Collectivité de Corse, souhaitent rappeler la gravité de la situation et la responsabilité écrasante de l’Etat qui depuis 3 ans s’efforce, devant l’évidence, de minimiser les risques.
 
Une fois de plus, malgré l’expérience douloureuse du cynips, de la fièvre catarrhale, du charançon du palmier, de nombreux parasites destructeurs (varroa, metcalfa pruinosa, cochenille du pin, etc), nous constatons que l’Etat n’exerce pas la compétence sanitaire au bénéfice de la Corse.
 
Nous n’avons jamais cessé, par des interventions répétées en CROPSAV, par des courriers et des échanges avec le Préfet et les Ministres concernés, d’alerter sur les risques majeurs liés à la bactérie, quelle que soit la sous-espèce.
 
L’Assemblée de Corse avait demandé dès septembre 2014 la suspension de l’entrée de plants (délibération du 25 septembre 2014) prise à notre demande suite à la découverte de Xylella Pauca dans les Pouilles.

Suite à cette demande, le Préfet avait pris en mai 2015 un arrêté interdisant les introductions de plantes hôtes, sauf dérogation expresse au cas par cas.

Or l’entrée massive et continue de plants d’espèces sensibles à Xylella, tant à vocation ornementale qu’agricole a rendu cet arrêté totalement inopérant.

Plus d'informations sur le site de l'Office de l'environnement de la Corse


Page publiée le 10/04/2018 | Modifiée le 10/04/2018 à 17:27


Webcams et travaux en cours

Les offres d'emploi de la Collectivité de Corse

Via Corsica
Réseau des transports de la Collectivité de Corse