Assemblea di Corsica
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube

Assemblea di Corsica

Adoption du rapport Omarjee sur les îles et la politique de cohésion - Intervention de la Présidente de l'Assemblée au Parlement Européen


Le mardi 7 juin 2022, le rapport Omarjee sur les îles et la politique de cohésion a été examiné en plénière du parlement Européen. Plaidant pour une meilleure prise en compte de l'insularité, il a été adopté à une très large majorité. A l'occasion de ce vote historique, la Présidente de l'Assemblée de Corse Marie-Antoinette Maupertuis s'est rendue à Strasbourg et est intervenue lors des échanges avec la Commissaire Ferreira en charge de la politique cohésion territoriale pour demander une meilleure application de l'article 174 du TFUE et de la politique de cohésion en faveur des îles.



Intervention de la Présidente de l'Assemblée de Corse

Avec le vote historique du rapport de Younous Omarjee, l’année 2022 ne peut être que l’année d’une avancée politique majeure pour les îles de l’UE. Et je tiens à la féliciter pour ce travail remarquable.
Les spécificités des îles doivent trouver des réponses concrètes dans les
politiques européennes à travers la mise en œuvre pleine et effective de l’article 174 TFUE qui exige « qu’une attention particulière soit accordée aux régions qui souffrent de handicaps naturels ou démographiques graves et permanents telles que les régions insulaires »…

Même le Conseil va dans ce sens, dans ses conclusions du 13 mai 2022, sur le 8ème Rapport Cohésion, au point 19, il souligne que pour les îles, les territoires reculés et périphériques une approche inclusive et spécifique s’impose alors que la Commission ne citait même pas le mot « île » dans le rapport. Cela indique clairement une forte volonté politique, de la part des Etats-Membres, de mettre les îles au centre des prochaines avancées de la politique de cohésion.
 

Le Conseil et la Commission doivent prendre acte de cela et mettre en œuvre tous les moyens pour que les mesures nécessaires soient prises, au niveau européen, afin que les territoires insulaires aient un développement harmonieux, durable, sur un même pied d’équité territoriale que les régions continentales.
 
Pour notre part au Comité des régions, nous travaillons à un avis pour la fin de l’année qui étudie les modalités concrètes et techniques de l’application de l’article 174.

C’est le moment opportun pour le faire, au début de la programmation 2021-2028, en pleine phase de relance post-covid, de Green deal et à la suite du vote d’aujourd’hui qui ouvre une nouvelle étape de la politique de cohésion en faveur des territoires insulaires.

Rédigé le Mardi 7 Juin 2022 modifié le Mardi 7 Juin 2022

              

La Présidente | Actualités de la Présidence | Rôle de la Présidente | Les discours - 2018/2021 | Histoire de la présidence | Les discours de la Présidente