Assemblea di Corsica
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube

Assemblea di Corsica

Communiqué de presse - Suite à la synthèse rédigée par la CRSA et l’ARS pour le Ségur de la Santé


Communiqué de presse du Président de l'Assemblée de Corse



Le 15 juin, je répondais à la sollicitation de la Conférence Régionale de la Santé et de l’Autonomie (CRSA) et de l’Agence Régionale de Santé (ARS) afin d’apporter ma contribution au Ségur de la Santé.

A cette occasion, sept objectifs étaient formulés dans un rapport transmis au secrétariat de la CRSA et que j’ai présenté à l’Assemblée de Corse au cours de la session du 19 juin 2020.

La synthèse des propositions convergentes de plusieurs contributeurs qui nous a été transmise (ci-jointe), appelle les remarques qui suivent.

Si à la lecture de cette synthèse, rédigée par la CRSA et l’ARS à destination du Ministre de la Santé, on peut se réjouir de certaines recommandations, dont les plus importantes figuraient du reste dans mon propre rapport - revalorisation des formations, des carrières et des salaires, plan d’investissement et modernisation des établissements médicaux, réévaluation du coefficient géographique, extension du Crédit d’Impôt Investissement Corse aux activités de santé, fédération des acteurs de santé- nous pouvons en revanche regretter l’absence de la prise en compte d’autres revendications majeures qui sont de nature à améliorer l’offre de soins, à consolider notre système de santé, le rendre attractif et capable de répondre aux besoins de la population corse.

C’est à ces fins que je réitère les deux demandes faites à l’occasion de la consultation dite du Ségur de la Santé :
D’une part, la mise en place d’un CHU en Corse, revendication portée par le collectif « pour un CHU en Corse » présidé par le Docteur François Benedetti et rassemblant de nombreux médecins.

D’autre part, le transfert de la compétence santé au bénéfice de la Collectivité de Corse. Alors que les collectivités ont démontré leur efficacité pendant la crise de la COVID, il est regrettable que la voix des élus ne soit pas entendue davantage, ce qui nous prive d’une vision stratégique au plus près du territoire.

En ce sens, cette concertation m’apparait comme une occasion manquée d’offrir à la Corse un véritable tournant dans sa politique de santé. 

La synthèse qui nous est présentée ressemble à une suite de voeux pieux largement destinés à calmer les impatiences et à demeurer sans lendemain, là où il serait nécessaire d’exprimer une vision d’ensemble ambitieuse se situant à la hauteur des nouveaux enjeux. 

Pièces jointes :
- Contribution du Président de l’Assemblée de Corse dans le cadre du Ségur de la Santé
- Contribution rédigée par la CRSA et l’ARS Corse pour le Ségur de la Santé

Télécharger le communiqué


Rédigé le Mardi 7 Juillet 2020 modifié le Mardi 7 Juillet 2020

              

Communiqués et dossiers de presse | Vidéo