Assemblea di Corsica

Assemblea di Corsica


La Charte européenne pour l'égalité femmes-hommes est signée


Sur proposition de son président Jean-Guy Talamoni, l'Assemblée de Corse a voté en mai 2018 en faveur de la signature de cette Charte. La cérémonie a eu lieu le 8 mars à l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes



Malgré les luttes, les évolutions, l’affirmation de principes notamment dans le préambule de la Constitution de 1946 et dans l’article 1 de la Constitution de 1958, le chemin vers l’égalité entre les femmes et les hommes est encore long et la tâche reste inachevée.
La situation de l’égalité entre les femmes et les hommes en Corse est comparable à celle du reste de l’Europe. Beaucoup reste à faire. Par exemple les différences de salaires s’établissent en moyenne à moins 14% en défaveur des femmes, selon l’INSEE.
L’égalité entre les femmes et les hommes est pourtant une exigence démocratique. Elle est l’affaire de tous, femmes et hommes, responsables politiques et citoyens, collectivités locales et entreprises. Elle est une cause commune qui doit être soutenue par un engagement quotidien, résolu et indéfectible.
La signature de la Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale, traduit cet engagement.
 

Les premières mesures dès la fin du mois

Pour Lauda Guidicelli, la Conseillère exécutive en charge de cette question "l'égalité femmes-hommes est un droit fondamental, et c'est la raison pour laquelle notre Collectivité signe cette Charte. Cela l'engage pour les années à venir" a t-elle indiqué. Elle souhaite d'ailleurs raccourcir le délai de deux ans prévu par la Charte pour la mise en oeuvre des engagements. "Dès la fin du mois, lors de la séance de l'Assemblée de Corse, je présenterai les premières mesures en faveur de l'égalité femmes-hommes", a conclu Lauda Guidicelli.

Pour Jean-Guy Talamoni, le Président de l'Assemblée de Corse, "la signature de cette Charte n’est pas qu’un geste symbolique. Ce n’est pas non plus un simple engagement moral. Elle témoigne de l'engagement de notre majorité  quant à l'égalité femmes-hommes. Chaque année nous mettons cet engagement en lumière. Cette signature marque la volonté des élus d’inscrire durablement l’égalité entre les femmes et les hommes, dans leurs choix politiques et dans la société".

Un engagement que confirme le Président du Conseil exécutif de Corse, Gilles Simeoni : "C'est d'ailleurs la première fois dans l'histoire de la Collectivité de Corse que le Conseil exécutif a intégré dans le périmètre de ses missions cette question de l'égalité femmes-hommes", a t-il conclu.

S'engager à agir

La Charte n’est pas contraignante. C’est un engagement et un encouragement à mettre en œuvre des politiques et des actions. Elle a vocation à formaliser et accompagner les collectivités qui agissent en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes. Elle pose comme principes fédérateurs entre les signataires d’une part de s’impliquer pour favoriser l’égalité entre les femmes et les hommes, d’autre part de traduire leur implication dans un plan d’action concret et réaliste.
 
Après cette signature, la Collectivité de Corse aura à :
  • Elaborer le plan d’action pour l’égalité et, ensuite, le mettre en œuvre. Le plan devra fixer les priorités, les actions et les ressources nécessaires à sa réalisation.
  • Lancer de larges consultations avant d’adopter son Plan d’action pour l’égalité, et diffuser largement celui-ci après son adoption.
  • Faire la promotion de la Charte et la communication sur les engagements de la charte, en organisant notamment des événements.

Rédigé le Mardi 12 Mars 2019 modifié le Mercredi 13 Mars 2019

              

Discours | Le Président | Actualités du Président | Histoire de la présidence | Corsica 2035