Assemblea di Corsica

Assemblea di Corsica


Le projet Paoli-Napoléon entre dans sa deuxième phase


Si ces deux personnages, pour des raisons historiographiques et politiques, ont longtemps été opposés dans l’île, une approche plus sereine et plus complexe s’est développée ces dernières années, permettant de mettre en avant les liens étroits entre les deux hommes, tant sur le plan personnel que politique



Rétablir une filiation ensevelie

C’est l’objet du projet Paoli-Napoléon, porté par la Collectivité de Corse, qui vise notamment à rétablir la filiation ensevelie entre les deux personnages.
« Il y a d’abord eu un volet scientifique, mené par les chercheurs de l’Université de Corse », explique Jean-Guy Talamoni, le Président de l’Assemblée de Corse. « Le volet valorisation de ce projet a ensuite été confié à la Collectivité de Corse et consiste à se réapproprier l’image de Napoléon pour la mettre au service de la Corse, notamment au bénéfice du tourisme mémoriel et culturel », poursuit-il.
 

Mission d’assistance technique

Dans ce cadre, la Collectivité de Corse a travaillé avec le cabinet Culturact Consulting à définir les éléments de structuration et de valorisation culturelle et économique territoriale et à tisser les contours d'une démarche de promotion.
Conformément aux termes de sa mission d’assistance technique, le cabinet a présenté au Comité de pilotage son rapport et les résultats de son étude, achevant ainsi la première phase du projet.
Le Comité de pilotage a pris plus particulièrement connaissance de la cartographie des lieux de mémoire et de la chronologie des événements liant les deux personnages historiques, ainsi que des conclusions des tables-rondes du symposium qui s’est déroulé le 16 novembre 2018 à Bastia.

Une feuille de route à venir

Les travaux de cette première phase serviront de base documentaire à la phase 2 du projet Paoli-Napoléon. La feuille de route à l’horizon 2020 établira les conditions nécessaires pour développer un tourisme patrimonial à partir de la thématique Paoli-Napoléon.
Le processus s’achèvera sur la rédaction du rapport auquel des propositions concrètes de valorisation seront intégrées et qui sera soumis à l’examen du Comité de pilotage.
« Parallèlement à la valorisation économique, le travail scientifique se poursuit », conclut Jean-Guy Talamoni.

Rédigé le Mercredi 6 Mars 2019 modifié le Mercredi 6 Mars 2019

              

Discours | Le Président | Actualités du Président | Histoire de la présidence | Corsica 2035