Assemblea di Corsica

Assemblea di Corsica


La commission dédiée aux prisonniers a auditionné les associations et la LDH


Le 26 mars 2019, la commission de travail dédiée à la libération des prisonniers politiques et à l'arrêt de toutes les poursuites envers les recherchés et anciens condamnés s'est réunie pour auditionner les associations et la Ligue des Droits de l'Homme. Elle a également posé les axes de travail à venir pour les prochaines semaines.



Installée le 7 mars 2019, la Commission de travail dédiée aux prisonniers politiques est présidée par Jean-Guy Talamoni. Composée des Présidents des groupes politiques de l'Assemblée de Corse, elle a vocation à examiner la situation actuelle des prisonniers corses, celle des personnes encore recherchées et aussi, les conditions durables d’une sortie de conflit. 
"Le conflit corse ne peut toujours pas être considéré comme soldé, dans la mesure où un certain nombre d’individus restent incarcérés. Il appartient aux élus de s’impliquer, à leur niveau, celui du politique, pour solutionner ce problème de façon appropriée. Pour autant, les responsables du pouvoir français n’ont guère fait de gestes, alors même que depuis 2014 le FLNC est sorti de la clandestinité et que depuis, aucun événement n’est venu contredire cette position. Dès lors, un certain nombre de cas préoccupants subsistent, mais pour peu que l’on fasse preuve d’une volonté partagée d’aboutir, leur règlement n’apparaît pas insurmontable." a précisé Jean-Guy Talamoni. 

La deuxième réunion de la commission s'est attachée à dresser un état des lieux en auditionnant les associations de soutien aux prisonniers les plus impliquées telles que Sulidarità. La Ligue des Droits de l’Homme Corsica est également intervenue pour évoquer les enjeux du débat. Tous ont parlé d'une question d'intérêt général qui fait l'objet d'un consensus fort dans la société corse.

Lors des différentes prises de parole plusieurs thèmes ont été discutés : 
- Le rapprochement des prisonniers  encore détenus sur le continent
- Le FIJAIT
- La réinsertion des anciens prisonniers 

Les exemples irlandais et basques

Dans les prochaines semaines, la commission ouvrira ses portes à des responsables politiques irlandais et basques qui ont fait face aux mêmes problématiques et notamment, concernant l'Irlande, une véritable prise en charge des anciens détenus, auparavant amnistiés, par les pouvoirs publics.

La commission demandera également une évaluation du dispositif « Pace, Ritornu è Libertà » approuvé à une large majorité sous la mandature 2015/2017. 

Recueil thématique des délibérations de l'Assemblée de Corse sur les prisonniers politiques

Entre 2015 et 2019, huit délibérations relatives aux prisonniers politiques ont été adoptées par l'Assemblée de Corse. 

Rédigé le Mardi 26 Mars 2019 modifié le Vendredi 29 Mars 2019

              

Commission ad hoc Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée | Commission ad hoc faisabilité d'un revenu de base et possibilité d'en expérimenter la mise en oeuvre en Corse | Mise en place d'un système de valorisation de l'énergie thermique de la mer sur les navires de la continuité territori | Commission ad hoc chargée d'étudier l'inclusion des personnes en situation de handicap dans la société corse | Commission ad hoc sur les activités économiques du littoral | Commission ad hoc pour une politique de la pêche en mer en Corse | Commission ad hoc chargée d'une réflexion autour des politiques publiques de la langue corse | Commission de travail dédiée aux prisonniers politiques