Assemblea di Corsica

Assemblea di Corsica


Création de la carte "Ritirata" en faveur des retraités les plus modestes


A l'initiative du Président Jean-Guy Talamoni, l'Assemblée de Corse a voté en faveur de la création de la Carte Ritirata. Un nouveau dispositif qui permettra à 35000 retraités modestes de pouvoir bénéficier de réductions significatives sur les transports et les événements culturels



Saisi il y a un an par retraités corses au sujet des surcoûts liés à l'insularité, Jean-Guy Talamoni a constitué une commission ad hoc spécifique, chargée d'étudier des pistes d’action en lien avec l'Office des Transports de la Corse, les transporteurs corses et les organisations syndicales. 

Demandez la carte Ritirata"

La création de la carte « Ritirata » de la Collectivité de Corse

Dès les premières réunions de la commission ad hoc, la création d’une carte, attribuée aux retraités résidant en Corse, sous condition de ressources, ouvrant droit à réductions notamment dans les transports, est apparue comme une nécessité. L’objectif de cette création était de mettre en pratique les principes d’équité et de justice sociale.
Attribuée, sous conditions de ressources, aux retraités résidant en Corse par les services de la Collectivité Territoriale de Corse (revenu fiscal de référence annuel égal ou inférieur à 14 918 €), cette carte et les réductions qui en découlent, concernent 35 000 retraités soit près de 50 % des retraités corses. Elle sera mise en œuvre dans les prochains mois par les services de la CTC. 
 
 

Des réductions à hauteur de 50%

  • Dans le transport maritime les compagnies délégataires émettront 6 000 billets à 85 €.
  • Dans le transport aérien sur le trajet bord-à-bord Corse-Marseille ou Nice, il sera émis, par la compagnie délégataire, 22000 billets à 95 €.
  • Dans le transport ferroviaire, les CFC consolideront le dispositif existant « Séniors de plus de 60 ans » par l’émission d’une carte qui donnera droit à une réduction de 50 % sur les grandes lignes et prendront en compte la carte « RITIRATA » en étendant la réduction de 50% à tout le périurbain. 
  • Accès à la culture : mise en place d'un tarif spécifique par les manifestations soutenues par la Collectivité de Corse
  • Pour les transports urbains dans les agglomérations d’Aiacciu et de Bastia, il y a compatibilité entre les tarifs « séniors » existants et la prise en compte de la carte « RITIRATA ». 
  • Pour les transports routiers des zones rurales et de montagne, pour les lignes d’autocars intérieures, le dispositif de réduction en faveur des retraités sera intégré au Schéma Régional Intermodal des Transports qui sera présenté à l’Assemblée de Corse à la fin 2017, après réalisation d’un état des lieux de ce qui est pratiqué. 

Un dispositif évolutif

Le dispositif se veut évolutif et sera rectifié en fonction du retour d’expérience qui sera fait et une première évaluation sera réalisée . Selon les résultats, il n’est pas exclu de procéder à certains ajustements tels que le rehaussement du plafond de ressources, afin qu’un nombre plus important de retraités corses puissent bénéficier du dispositif. Un comité sera chargé du suivi de la carte « RITIRATA ». 

Parallèlement et afin de poursuivre cette action de lutte contre la paupérisation des retraités, la commission ad hoc présidée par Jean-Guy Talamoni poursuit ses travaux dans d’autres domaines que celui des transports. Elle s’oriente d’ores et déjà à la recherche de solutions en matière d’alimentation.

 

Rédigé le Vendredi 25 Mai 2018 modifié le Mardi 29 Mai 2018

              

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 28 Mai 2018 - 10:40 Statut fiscal et social

Vendredi 25 Mai 2018 - 10:45 Révolution numérique 3.0

Vendredi 25 Mai 2018 - 10:42 Territoire zéro chômeur de longue durée

Environnement et développement durable | Gestion de la diversité culturelle | Pour une société inclusive | Innovation économique, sociale et numérique | Education, recherche et développement