Assemblea di Corsica
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube

Assemblea di Corsica

Inauguration du site de l'EFS de Bastia : "Couvrir les besoins de la Corse"


Intervention du Président de l'Assemblée de Corse lors de l'inauguration du site rénové de l'Etablissement Français du Sang de Bastia



M. le Président de l’Etablissement Français du Sang,
M. le Directeur du centre hospitalier de Bastia,
Mme la coordinatrice régionale de l’EFS,
Mesdames et Messieurs, 

​Je suis très heureux d’être à vos côtés aujourd’hui pour l’inauguration de ce site rénové de l’Etablissement français du sang. Implantés au cœur du centre hospitalier de Bastia, ces locaux modernes procureront d’une part plus de confort au personnel dans son travail. Ils assureront d’autre part la proximité, tant avec les soignants qu’avec les patients, proximité indispensable lorsque l’on sait que, pour la Haute-Corse, 64% des produits sanguins sont délivrés ici même, dans ce centre hospitalier.
 
A titre personnel, le don du sang est une cause qui me tient particulièrement à cœur. C’est l’une des raisons de ma présence aujourd’hui.
En tant qu’élus, bien que la Collectivité Territoriale de Corse ne possède pas la compétence en matière de santé, notre devoir est faire en sorte que la sécurité sanitaire de nos populations soit assurée. En ce sens, je suis convaincu que nous avons un rôle important à jouer dans la promotion du don du sang.
Cette année nous avons d’ailleurs organisé deux collectes de sang à l’Assemblée de Corse lors des séances publiques et nous renouvellerons l’opération au mois de septembre prochain. Au-delà de l’aspect symbolique et incitatif de la démarche, il y a là un véritable enjeu, celui de couvrir les besoins de notre territoire.
 
Des besoins qui, chaque année, augmentent. Cette problématique se pose particulièrement en Corse dont la population vieillissante est plus concernée par les transfusions. Je pense également aux personnes qui, affaiblies par la chimiothérapie, ont besoin d’être transfusées.

Malheureusement, nous ne collectons pas aujourd’hui le nombre de poches dont nous avons besoin.
Je lisais récemment une interview du Docteur Jacques Chiaroni dans laquelle il affirmait que la Corse est encore trop dépendante des solidarités extérieures. Je le cite : « Réduire cette dépendance est important car en situation de crise (sanitaire ou autre), nous devons, de manière autonome, satisfaire en totalité la demande des établissements de santé de la région ».
Notre île s’illustre souvent en matière de solidarité. Il suffit par exemple de considérer les chiffres du Téléthon pour se faire une idée à cet égard, ou, s’agissant précisément du don de sang, l’afflux de donneurs enregistré lors du drame de Furiani. Pourtant, le don du sang régulier n’est pas encore une pratique suffisamment répandue, pour diverses raisons sur lesquelles je ne reviendrai pas ici et qui ne sont du reste pas vraiment propres à la Corse. Pour autant, notre objectif à tous demeure de parvenir à un équilibre entre ce que nous collectons et ce que nous délivrons. Pour l’atteindre, nous devrons encore sensibiliser et convaincre. J’ai moi-même pris quelques initiatives à cet égard. Soyez assurés en tout état de cause que nous ferons le chemin à vos côtés.
 
Pour terminer, je tiens bien entendu à vous remercier et à vous féliciter tous pour votre implication dans cette cause.
 
Je vous remercie pour votre attention.
 


Rédigé le Mardi 23 Mai 2017 modifié le Vendredi 16 Mars 2018

              

Actualités de la Présidence | Les discours de la Présidente | Rôle de la Présidente | 2018 - 2021 | Les discours - 2018/2021 | Histoire de la présidence