Assemblea di Corsica
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube

Assemblea di Corsica

Séminaire Open data : "L'ouverture des données doit être définie et inscrite dans les pratiques de l'administration corse"




Monsieur le Président du Conseil Exécutif de Corse,
Monsieur le Député de la Corse-du-Sud,
Monsieur le Maire d’Ajaccio,
Mesdames et Messieurs les élus,
Monsieur le Préfet,
Monsieur le Président d’Opendata France,
Mesdames, Messieurs,
 
Permettez-moi tout d’abord de remercier les services de la Collectivité Territoriale de Corse, organisateurs de ce séminaire pour cette initiative et pour leur travail.
Remercier également tous les participants à ces deux journées pour leurs interventions à venir, dont je sais par avance qu’elles seront de qualité et qu’elles seront productives. Plus largement, je veux saluer tous les acteurs présents ici pour leur action en matière d’ouverture des données, de gouvernement ouvert et d’e-démocratie.
 
Le séminaire d’aujourd’hui s’inscrit dans un mouvement mondial, un mouvement dans lequel les données ne sont plus considérées comme des pouvoirs à conserver pour soi mais comme une ressource à partager, un patrimoine commun. Dans ce mouvement mondial, que l’on pourrait presque qualifier de « philosophie », la Corse doit jouer son rôle et apporter sa pierre à l’édifice.
 
La connaissance a longtemps été monnayée et privatisée par le biais des brevets. Par l’open data, elle devient un bien commun, dont l’accès, gratuit, et les modes de production hybrides, entre experts, chercheurs et industriels, accélère considérablement la vitesse de diffusion. Le projet Hyperloop que nous connaissons tous et que nous soutenons en est un parfait exemple.
 
Nous-mêmes, élus de la majorité territoriale, avons souhaité que le partage et la transparence soient au cœur de notre action politique. C’est le sens de notre serment de décembre 2015. C’est aussi dans cet esprit que nous avons mis en place un comité d’évaluation des politiques publiques, chargé notamment de vérifier l’utilisation des fonds publics.  
Nous ne sommes pas là dans le domaine de la révolution numérique qui est en marche, mais les deux actions que je viens de citer participent pleinement de cette philosophie d’accès de tous à l’information.
Une philosophie qui se traduit d’ailleurs concrètement, à travers notamment la création du site Opendata.corsica, son alimentation et son évolution permanente. Elle se concrétise également dans l’utilisation que nous faisons du web. Nos publications participent à la nécessaire valorisation de nos données publiques.
 
Les élus que nous sommes, avons le devoir d’intégrer pleinement cette révolution en soutenant, encourageant et accompagnant les acteurs dans la création et dans l’innovation. Nous nous devons de nous appliquer à nous-mêmes les principes de l’open data. C’est un chantier important qui s’ouvre là si nous voulons aller loin en matière d’ouverture et d’accessibilité. L’ouverture des données doit, à mon sens, faire l’objet d’une attention particulière dans tous les travaux de la Collectivité Territoriale de Corse et, a fortiori dans la perspective de la Collectivité de Corse au 1er janvier 2018. Elle doit être définie et inscrite dans les pratiques de l’administration corse, devenir un automatisme et ne souffrir aucun soupçon d’arbitraire.
 
Au-delà de l’aspect technique, il s’agit bien ici, de notre point de vue, d’une affaire politique et citoyenne.
En effet, nous devons nous acheminer progressivement vers un dispositif de démocratie ouverte qui proposerait non seulement l’information des citoyens mais aussi leur participation, l’investissement de la société civile dans les débats publics. L’implication du citoyen est indispensable pour constituer des services publics véritablement adaptés aux attentes des usagers.
 
Les conférences et ateliers de ces deux jours nous donneront à voir à n’en pas douter toutes les potentialités offertes par l’Open data.
Ils seront, j’en suis certain, riches de perspectives et de pistes d’amélioration, au service de l’intérêt collectif.
C’est, je le crois, le sens de notre présence à tous aujourd’hui et le fil conducteur de vos travaux de ces deux jours. Je vous souhaite donc bon travail !
Je vous remercie.

Rédigé le Jeudi 7 Septembre 2017 modifié le Vendredi 16 Mars 2018

              

Actualités de la Présidence | Les discours de la Présidente | Rôle de la Présidente | 2018 - 2021 | Les discours - 2018/2021 | Histoire de la présidence