Assemblea di Corsica

Assemblea di Corsica


"U travagliu di l’Assemblea di Corsica participeghja à qualcosa di necessariu assai : l’equilibriu di i puteri"


U discorsu di u Presidente Jean-Guy Talamoni à l'Assemblea di Corsica stu 19 di ghjugnu di u 2020



Care culleghe, cari culleghi,
Hè partutu à l’atru mondu, una decina di ghjorni fà, u duttore Paul Combette, anzianu elettu di l’Assemblea di Corsica. Capimachja di u SAMU d’Aiacciu, di u serviziu reanimazione di l’uspidale di a Misericordia è medicu di u SDIS di u Pumonte, Paul Combette era un attore maiò di a salute è di u succorsu in Corsica. Pensemu forte à tutti i soii è particularamente à a so figliola, a nostra cullega Christelle Combette. Vi dumandu d’usservà un minutu di silenziu.

Sò felice di ritruvà vi oghje in st’emiciculu, per sta sessione strasurdinaria. A situazione ùn hè ancu nurmale postu chì parechji cunsiglieri participeghjanu sempre à sta reunione di manera numerica. Ma, oramai, a situazione sanitaria, appaciata, ci permette di ripiglià un funziunamentu guasi nurmale, rispettendu di sicuru tutte e misure.
In quant’à i travaglii di a nostra istituzione, ùn sò mai stati interroti da a crisa di u Covid-19. Avemu cuntinuatu à riflette, à prupone, à piglià decisione. Tengu dunque à ringrazià vi tutte è tutti è à ringrazià dinù tutti i servizii amministrativi, quelli di u Secretariatu generale è quelli di a Cullettività di Corsica chì anu participatu à sta cuntinuità di a vita demucratica. Ringraziu dinù i membri di u mio cabinettu chì anu travagliatu senza fiatà durante sta perioda.

Oghje, a sapete, vi presenteraghju un raportu ch’aghju scrittu, à a dumanda di l’ARS è di a CRSA, in lu quadru di a cunsultazione detta « Ségur de la santé ». Stu raportu face prima u custattu di e difficultà è di e mancanze in u duminiu di a salute in Corsica, difficultà accentuate assai durante a crisa attuale.
In un secondu tempu, prupone sette scopi à realizà, chì ponu permette, per contu nostru, di custruisce un sistema sanitariu efficace è perfurmente, in tempu dettu nurmale è in casu di crisa.
Stu raportu, l’aghju digià mandatu à l’ARS perchè aspettava e cuntribuzione per u 15 di ghjugnu. Tinia quantunque à presentà vi lu oghje perchè sò primurosu assai di a vostra infurmazione, di a cumpletta infurmazione di a nostra Assemblea. Per contu nostru, u travagliu di l’Assemblea di Corsica, u travagliu di a so presidenza è l’infurmazione di tutti l’eletti participeghjanu à qualcosa di necessariu assai : l’equilibriu di i puteri.
À ringrazià vi.
 
 
 
 
 

Chers collègues,
Il y a une dizaine de jours, le docteur Paul Combette, ancien élu de l’Assemblée de Corse, nous a quittés. Chef du SAMU d’Aiacciu, du service réanimation de l’hôpital de la Miséricorde et médecin du SDIS de Corse-du-Sud, Paul Combette était une figure importante dans le monde de la santé et du secours en Corse. Nos pensées vont à ses proches et particulièrement à sa fille, notre collègue Christelle Combette. Je vous demande d’observer une minute de silence.  

Je suis heureux de vous retrouver dans cet hémicycle, pour cette session extraordinaire. La situation n’est pas encore redevenue complètement normale puisque plusieurs conseillers participent encore aux débats à distance, de manière numérique. Mais, désormais, la situation sanitaire apaisée nous permet de reprendre un fonctionnement quasiment normal, en respectant, bien entendu, toutes les mesures et les gestes barrières.  
Quant aux travaux de notre institution, ils n’ont jamais été interrompus durant la crise de la Covid-19. Nous avons continué à réfléchir, à proposer, à prendre des décisions.  Je veux donc vous remercier, toutes et tous, et remercier également tous les services administratifs, ceux du Secrétariat général et ceux de la Collectivité de Corse, qui ont contribué à la continuité de la vie démocratique. Merci enfin aux membres de mon cabinet qui ont travaillé sans relâche durant cette période.  

Aujourd’hui, vous le savez, je présenterai un rapport que j’ai rédigé suite à ma saisine par l’ARS et la CRSA dans le cadre de la consultation dite « Ségur de la santé ». Ce rapport, dans un premier temps, relève les difficultés et les carences du secteur de la santé en Corse.  Difficultés considérablement accentuées durant la crise.
D’autre part, ce rapport propose sept objectifs à réaliser, lesquels peuvent permettre, à notre sens, de construire un système sanitaire efficace et performant, en temps normal comme en cas de crise.  
J’ai déjà transmis ce rapport à l’ARS qui avait demandé un retour au 15 juin. Je tenais toutefois à vous le présenter aujourd’hui parce que je suis très attaché à ce que l’information de notre Assemblée soit complète. Selon nous, le travail de l’Assemblée de Corse, le travail de sa présidence et l’information de tous les élus participent à quelque chose d’absolument nécessaire : l’équilibre des pouvoirs.
Je vous remercie.  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Télécharger le discours


Rédigé le Vendredi 19 Juin 2020 modifié le Vendredi 19 Juin 2020

              

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 12 Octobre 2020 - 16:41 Installation de la Chambre des Territoires

Discours | Le Président | Actualités du Président | Histoire de la présidence | Corsica 2035